Le cambrioleur du coeur

Les cambrioleurs de coeur, ont cette habitude
de toujours s’introduire par effraction,
dans les poitrines gonflées de solitude.

Les vandales de l’amour, ont cette sale manie
de partir une fois leurs petits désirs satisfaits,
en laissant des plaies béantes à vie.

Les apprentis humains, deviennent malfrats
à fréquenter les mauvaises personnes,
et à aimer aux mauvais endroits.
Lun 22 Mars 2004, 09:52 par PetitPrince sur La séduction

La solitude

Cette nuit là je dormais chez toi …

Tu avais tout éteint dans l’appartement. Tu t’es couché près de moi, je faisais semblant de dormir. Timidement tu passas ta main sur mon dos avant de te retourner.

Ta présence me manque (je soupire). Ton silence me fait souffrir mais surtout ton passé me fait souffrir, le manque de confiance que tu portes aux femmes te rend méfiant.

A l’intérieur de toi, il y a quelque chose qui est mort et que je ne peux pas réanimer. Tu ne veux plus aimer, tu ne veux pas m’aimer ! De peur d’avoir mal.

Je ne peux pas t’aider, parce que la porte est fermée. Le passé compte-t-il pour toi tellement plus que le présent et le futur ? C’est si facile de renoncer par nostalgie, quelle formidable douleur passive, quelle admirable mort lente.

Aux premiers jours de notre rencontre tu me racontais tes rêves, tes envies, j’ai cru que tu m’appelais, je suis venue et toi tu es resté prisonnier de ta peur, de l’amour que tu appelles solitude.

Que faire pour que tu m’aimes, te dire que mon amour pour toi est infini, que je t’aimerai pour la vie, que tu es l’homme avec qui je veux avoir des enfants…

Je te fais de la peine à ce point là ?

Beaucoup plus. Il n’est de pire solitude que celle que l’on éprouve quand on est deux. J’ai voulu te quitter alors que je t’aime, quelle incroyable incohérence!



Que faut-il faire ? Laisser faire les choses ? Je ne sais pas, je ne sais même plus si j’en ai envie.
Seul Dieu le sait !!!!

muse
Sam 06 Mars 2004, 10:23 par Muse sur L'amour en vrac

Elles ...

Certaines voudront de la terre,
et si possible se mettre au vert,
parce que le béton c’est trop cher!

D’autres ne jurent que par la chair
les faisant devenir mère,
et malgré toi devenir père!

Et celles qui s’envoient en l’air,
celles là qui ne manquent pas d’air,
te tapent sur les nerfs!

Quant à celles qui veulent ton fer,
qui ne feront rien pour te déplaire,
prends garde, ne les laisse pas faire.

Femmes qui dans une muette prière,
angoissent d’être air, terre, chair ou fer,
vous êtes un mélange de toutes ces manières.

Parfois, dans un vent de mystère,
il en est une qui semble plus sincère,
et devient l’autre moitié de la paire.

Et face à cette horde guerrière,
je m’obstine à ne rien faire,
j’écris mes petits vers.
Ven 05 Mars 2004, 20:54 par PetitPrince sur L'amour en vrac

Amourir

Cet amour qu’on mâche,
comme un bonbon mou,
un jour nous lâche,
en nous bousillant les dents !

On le suce sans relâche,
insipide, trop sucré,
et même, il faut le dire,
carrément dégueulasse.

Cet amour qu’on mâche,
n’est rien, absolument rien.
Seul compte le fait qu’un jour
toujours, il nous fâche !

Cet amour dont on se détache,
dans notre humaine vie de taches,
n’existe qu’une fois dans sa vide de tache,
car mourir, est son avide tâche !
Jeu 04 Mars 2004, 21:23 par PetitPrince sur L'amour en vrac

Hymne à la séduction...

tsur

Mon coeur pose son regard sur ce site
Et du bout des doigts je caresse le mythe,
Ce love dont tout le monde parle,
Plus doux qu’un savon Dove et pourtant brutal,
Séduction est son nom, Laurent son disciple en toute occasion
Ici, un forum érigé en son nom, je bâtirai autour de vos constructions
Des centaines, des milliers, des millions de châteaux de rimes
En guise de clin d’oeil à toutes ses victimes,
Je parle de l’art de séduire qui rapproche les êtres entre eux
Et qui fait que de nos souvenirs nous sommes toujours amoureux..
Mer 03 Mars 2004, 21:54 par Laurent sur La séduction

le grand cirque

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs
Bienvenue au spectacle dont vous êtes les acteurs !...

Acrobate, passer les obstacles en souplesse
En toute occasion faire preuve d’adresse
En contorsions de l’esprit, dépasser ses faiblesses
Plier ses malheurs en 4, se pencher vers la tendresse

Troubadour, avoir dans son sac suffisamment de tours
Pour se jouer de la vie comme d’un mauvais public
Jongler avec des coeurs épris, aimer sans détours
Sentir dans sa main que viendra bientôt le déclic

Clown , sourire rayonnant sur la piste aux étoiles
Seul dans les coulisses, la souffrance se dévoile
Derrière un nez rouge cacher aux autres son intérieur
Ce monde dont ils ne soupçonnent pas la lourdeur

Dompteur, de pensées agressives, d’envies carnassières
Maîtriser ses passions, résister à la folie meurtrière
Dominer sa peur et cet instinct de tueur
Pour ne voir dans ces yeux qu’une douce lueur

Trapéziste de l’amour, s’envoyer en l’air, s’effleurer
S’envoler, se lacher pour mieux se rattraper
Se faire peur en défiant le vide ...ô misère !
Parfois se rater...s’écraser, chagrin contre terre

Equilibriste des sentiments, jouant sur la corde raide
Maudire son âme, à son coeur demander de l’aide
Aux vertiges des sens, opposer les lois de la gravité
Mais nous finirons plus bas que nous avons commencé...

La tulipe noire ...9 juin 2003
Dim 29 Fév 2004, 14:22 par la_tulipe_noire sur L'amour en vrac

La lettre d'au revoir

Patatra, je viens de te tromper, toi ma compagne, la plus aimée d’entre toutes !

Toi à qui j’aurais juré une fidélité absolue, un amour indefectible, quelque chose de spécial, de beau, de grand.
Quel ingrat je fais. Je sais, je suis un salaud de te faire ça, un sale con... Avec tous ces moments que l’on passe ensemble, c’est comme autant de promesses de ne jamais se quitter...

Je m’endors avec toi, je me reveille avec toi, quand je ris tu es là, et quand je suis triste, tu es là aussi. A tout le temps me coller comme ca, j’aurais du te quitter dés les premières semaines, une fois mon désir rassasié, en bon goujat. Mais non. Tu es tellement discrète, que tu ne m’as jamais entravé. Au contraire, avec toi, mes ailes ont poussé, ma curiosité s’est aiguisée, et même mon corps aussi s’est transformé.

Et mon âme, mon âme... Je te dois mon âme, ce que tu en as fait vaut plus que tous les diamants, tu sais ! Tu me disais toujours "Pense pas à demain, demain ca existe pas !" J’oublierai jamais ca, c’est clair. Je l’ai gravé au couteau, ca fait une vilaine cicatrice sur mon avant bras, mais ce qui compte c’est que ca reflechit ton eclat !

Et puis, tu te rappelles comme on a voyagé toi et moi ? Dans mes pensées, et dans tout un tas de contrées. Tu posais tes pas là ou je posais les miens, des fois l’inverse, selon celui de nous deux qui avait envie de guider l’autre.

Je t’ai souvent critiquée, maudite, et toi, magnifique, je n’ai jamais entendu un seul reproche, jamais.

Ce que je voudrais te proposer, c’est de ne pas vraimment se quitter toi et moi. Je crois que j’y arriverai pas. Tu pourrrais être celle que je vais rejoindre de temps en temps.... Pour que je puisse t’aimer, encore une fois.

Je voulais te dire, juste avant de partir, que tu es belle à mourir, Solitude...
Ven 27 Fév 2004, 19:20 par PetitPrince sur La vie à deux

En retrait...

la marquise de sade a écrit:
...

La marquise.. s’il n’en reste qu’une, je serai celle-là !

sur ce point là, tu ne crois pas si bien dire,
je suis consciente de ce que valent les uns et les autres,
et mes préférences relationnelles en tous genres vont à la gente masculine.

A toutes ces citations qui peuvent être considérées machistes je m’accorde en grande partie, je ne suis pas dupe de l’image que peut laisser entrevoir la gente féminine.
Elle pourrait ETRE, mais elle ne se donne pas les moyens d’ETRE, autre que ce qu’elle laisse PARAITRE.

De plus, ce combat machisme contre féminisme et vice versa, ainsi mené me semble bien loin de ce que peut être la séduction par elle même, même si dans la provocation l’on peut entrevoir la séduction...
A trop vouloir provoquer l’on peut s’y perdre.
A trop jouer le jeu de la provocation, on peut en oublier celui de la séduction.

Aussi, Dame Marquise et Damoiseaux, ce combat je vous laisse vous livrer,
il n’est pas mien, et en rien je n’aurai de plaisirs à le poursuivre.



Trop sage peut être suis-je...
de posséder une rose éclose, ne suis-je pas plus riche que d’avoir en main une cagnotte débordante des pétales d’une rose morte?
Jeu 26 Fév 2004, 07:03 par Ri1kedesBêtises sur Citations

Pris au piege

J’ai eu beau me dire que ce n’était pas possible, pas faisable, pas pour moi qui avais à l’origine d’énormes préjugés sur la question...Il faut se rendre à l évidence, j’ai moi été aussi pris par ce virus du coup de foudre via le net ouin
Cela fait quelques temps déjà que l’on se connaît, nous ne nous sommes pas encore vus mais la situation s’annonce très, très très difficile à gérer... à croire que j’aime les histoires compliquées ouin

Elle a beau ressentir les mêmes sentiments que moi (je crois, elle me l’a fait savoir mais est-ce que ses sentiments n’ont pas changé depuis? passur2 ), nous savons qu’il ne faut pas se faire trop d illusions.

Cependant, je me prends à rêver.. et si, malgré tout, c’était faisable? Dans ma ville, quelqu’un s’est marié avec une russe rencontrée via le Web... et si pour une fois, le bonheur pouvait frapper à ma porte, à moi aussi?

Seulement, pour aller la rejoindre, je dois tout quitter... Mes amis, ma famille, mon travail, mon logement, mes souvenirs, ... ma vie.

Biensur, ce serait plus facile qu’elle fasse le chemin inverse car je peux lui proposer pas mal de choses ici, nous avons des terres, des maisons, des appartements à nous mais elle ne voudra jamais quitter sa ville d’origine où elle a tous ses repères elle aussi, et dont elle a besoin.

J’ai pourtant essayé de l’oublier, mais ce n’est pas possible, elle m’obsède, tant par sa beauté que par son humour, sa jovialité, son esprit... quand elle n’est pas là elle me manque, mais vous connaissez tous ce sentiment. Ce sentiment mêlé de doute lorsque rien n’est vraiment commencé ou fini… On se demande si c’est possible, si on ne rêve pas un peu trop, si notre cerveau ne nous joue pas des tours... mais il y a une chose dont je suis sûr, c’est que je suis prêt à tenter le coup, pour elle car pour la seconde fois dans ma vie j’ai rencontré mon âme soeur et je ne veux pas reperdre ce que j’ai déjà perdu une fois, avec tant de douleur.

Nous avons décidé de nous voir cet été.... partager quelques temps de bonheur tous les deux.

Si discret sur mes sentiments habituellement je m’ouvre cette fois-ci car je n en peux plus de garder tout ça au tréfond de mon coeur, de souffrir seul face à mes préoccupations, et même si personne ne peut m aider, peut être que le fait d’aplanir mes idées, de les faire partager, peux les rendre plus claires.

J’ai hâte d’être cet été ... oui, j’ai hâte.....


Stef cogiteur invétéré ouin
Jeu 26 Fév 2004, 01:21 par MaStErGrAhAm sur Amour internet

Souvenirs

Je ne me souviens pas de tout te concernant.
Ton parfum. Ton style.
Je me souviens de ton regard. J’aurais déja du comprendre, mais aveuglé par mes propres sentiments, je ne comprenais pas les tiens. Qui étaient différents.
Des épisodes de notre vie, je ne veux pas faire remonter certains, cocasses, quelques uns durs.

Je me rappelle que tu m’avais dit :"Tous les deux, on a un grain de folie, c’est ça qui me plait". Et en me disant ca, je repensais à cette promenade avec les copains, où soudainement tu étais monté sur mon dos. J’avais alors courru comme un fou, et toi, tu avais crié en te marrant.
Mer 25 Fév 2004, 15:05 par PetitPrince sur La vie à deux

Mariage, loterie et bigamie

Histoire de rebondir sur la bigamie, je verse encore ce sou ...

Citation:

1- On compare souvent le mariage a une loterie. C’est une erreur, car à la loterie, on peut gagner.
2- Etre bigame, c’est avoir une femme de trop; être monogame aussi.

Georges BERNARD SHAW (1856-1950)
Mer 25 Fév 2004, 10:54 par PetitPrince sur Citations

signons l'armistice ....

C’est moi qui ait déclenché ce sympathique conflit, alors pour compenser tous les mots venimeux qui se sont répandus ici, je m’en vais vous rappeller les paroles d’une chanson, qui à mon avis résument assez bien les liens entre ces êtres ... si différents et si imparfaits certes ...si proches et si touchants aussi confiant

Julien Clerc a écrit:

Quelquefois
Si douces
Quand la vie me touche
Comme nous tous
Alors si douces...

Quelquefois
Si dures
Que chaque blessure
Longtemps me dure
Longtemps me dure...

Femmes...Je vous aime
Femmes...Je vous aime
Je n’en connais pas de faciles
Je n’en connais que de fragiles
Et difficiles
Oui...difficiles

Quelquefois
Si drôles
Sur un coin d’épaule
Oh oui...Si drôles
Regard qui frôle...

Quelquefois
Si seules
elles le veulent
Oui mais...Si seules
Oui mais si seules...

Femmes...Je vous aime
Femmes...Je vous aime
Vous êtes ma mère, je vous ressemble
Et tout ensemble mon enfance
Mon impatience
Et ma souffrance...

Femmes...Je vous aime
Femmes...Je vous aime
Si ces mots se déchirent
C’est que je n’ose pas vous dire
Je vous désire
Ou même pire
O...Femmes...


La Tulipe Noire ....A toutes les tendres nymphes de ce forum aime
Mer 25 Fév 2004, 08:35 par la_tulipe_noire sur Citations

Le plus vieux sentiment ...

pyjama a écrit:
Salut...

Le coeur en vrac les idées à l’envers, je reviens vers vous.
Et oui j’y ai encore cru. Ca faisait plusieurs années que je le connaissais et vlan en fait j’ai cru le connaitre.
Enfin bon.
Finalement c’est pas si mal que ça le célibat puisque j’ai l’ impression que l’amour est devenu un produit de consommation, on prend on jette.
Quel dommage!!

Bisous et à bientôt



"Ça fait p’t’être mal au bide, mais c’est bon pour la gueule", disait Renaud.

Comme quoi, il est souhaitable de seulement se promener en amour. Cette phrase "se promener en amour" est celle que l’on propose à ceux qui accordent une bien trop grande importance à la relation qu’ils vivent.

Et pourtant, le coeur déchiré, les yeux noyés, la gorge nouée, tous ses maux mille fois maudits, ne sont-ils pas la preuve que tu es vraiment vivante, que tu as vraiment vécu, et vraiment aimé... L’inerte seul ne semble pas réagir. Aimer, c’est ça. Aimer, c’est risquer de souffrir, comme tu souffres.

Aimer. Il parait que c’est le plus vieux sentiment de l’homme.

Alors, pleure, crie, perd toi, maudit ce jour ou l’echeveau t’as piqué, jure qu’on ne t’y reprendras jamais ... et demain, quand tu seras à nouveau guérie, aime encore !
Ven 20 Fév 2004, 21:02 par PetitPrince sur Amour internet

Une réponse.

Citation:
la marquise de sade a écrit:

"Qu’est-ce qui chez vous peut déclencher un élan de tendresse que vous ne pouvez réfreiner?" (dans un contexte amoureux ou ailleurs! )


Je dirais simplement un sourire qui sort de l’ordinaire, difficile à exprimer ce qu’est l’ordinaire, mais les sourires se font si rares.
Ce sont de simples leurres, des mimiques crispées dissimulant une profonde appréhension, mais il reste qu’ils donnent chaud au coeur.

Voir un enfant jouer seul m’attendrit, je me dis qu’il s’amuse, seul en aparence, mais avec lui son imaginaire, cette capacité à voir ce qui est invisible, à répondre à ses reves, à rire non plus seul mais avec soi meme, et cette petite frimousse d’ange, là je fond.

Et voir un couple, quel que soit son age, se regarder avec cette lueur qui les transporte dans un autre monde, ce n’est plus une expression charnelle, visible, impossible à occulter, mais un désir qui se devine dans leur regard.

Au fait, bonjour tout le monde... Je suis nouvelle.
Sam 14 Fév 2004, 21:16 par stella sur La séduction

Ecrire tout seul, pensées pour deux

A l’approche du printemps qui devrait voir un torrent de couettes et d’édredons se livrer à de folles caramboles et plus près de nous, la Saint Valentin qui elle aussi va plonger la France entière dans une gigantesque nuit d’amour, tout ça me fait penser qu’il manquait quelque chose de concret et d’évident dans le site des âmes tendres.

Nous aimons l’Amour et tout son florilège d’émotions, simplement pour ce qu’ils sont. Mais peut-être en est-il parmi les posteurs qui l’aiment aussi pour sa finalité la plus facilement reconnue du public : partager une vie à deux.

La vie à deux... Rien que le titre, me fait fleurir mille souvenirs, au goût sucré, amer.
Quelques tendres sourires s’esquissent sur mon visage en pensant à ce qui fut et ne sera plus, sans regret ni tristesse.

Comment peut-on transformer ces souvenirs en jolis textes ?

Je suis sûr qu’on le peut...
Ven 13 Fév 2004, 11:32 par PetitPrince sur La vie à deux
Page 21 sur 23 Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 20, 21, 22, 23  Suivante

Ecrire sur parfois

Ecrire sur parfois Le cambrioleur du coeur, La solitude, Elles ..., Amourir, Hymne à la séduction..., le grand cirque, La lettre d'au revoir, En retrait..., Pris au piege, Souvenirs, Mariage, loterie et bigamie, signons l'armistice ...., Le plus vieux sentiment ..., Une réponse., Ecrire tout seul, pensées pour deux,
Il y a 339 textes utilisant le mot parfois. Ces pages présentent les textes correspondant.

Bonne lecture !

Derniers textes

Livres recommandables

CARNET DE RROSE
ALINA REYES
Pocket
Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu
Journal intime de mon sexe
ANONYME
Pocket
Le Parfum
Patrick Süskind
Le Livre de Poche
Grammaire érotique
Laurin Jacques
La Musardine
ITINERAIRE D UNE SCANDALEUSE
CLARA BASTEH
Pocket
Éloge des femmes mûres: Les souvenirs amoureux d'András Vajda
Stephen Vizinczey
Folio
LE JOYAU
Jacques Monfer
Blanche
Des désirs et des hommes
Francoise Simpère
Pocket
Cinquante nuances de Grey (Fifty Shades, Tome 1)
E L James
JC Lattès


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

La citation d'amour

Mieux vaut vivre enchaîné près de celui que l'on aime, que libre au milieu des jardins près de celui que l'on hait.

Saadi.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Sam 19 Juin 2021, 16:36
  • Nos membres ont écrit un total de 4442 textes
    Nous avons 1234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est brancher
  • Il y a en tout 29 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 29 Invités et 0 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Aucun
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite