Cours avant la tempête

Pourquoi tu es la ? Dis moi ce que tu fait. S’il te plais qu’est ce qui ne va pas ? Tu es la , a essayé d’oublier le passée douloureux. Tu l’aimais et tu l’aime encore alors que fais tu la avec elle? Tu sais qu’elle aurai tout fait pour toi, elle restait ta meilleure amie même si tout le monde te tournait le dos. Elle te croyait toujours , ta vraie seule amie, et tu ne lui a jamais dit. Elle va quitter ce monde, sa maladie c’est aggravé, et tu reste là. Mais sache que tu ne pourra pas guérir d’elle, ni l’oublier avec une autre. Tu l’as laissé seule contre sa maladie et sa peur de la mort, tu ne lui as pas dis que tu l’aimais et elle va partir. Mais tu n’arrive pas à l’oublier, tu n’y arriveras jamais. Ton amour est profond, il t’as déjà blessé, il risque de te tuer. Elle voudrait t’avoir près d’elle, toi son ami, toi elle voudrait que tu la serre contre toi, mais tu la fuis. Pour elle, pour toi, pour la vie, rejoins la , je t’en pris, pardonne lui ses silences, ses faux pas, ses erreurs, ses absences. Pardonne lui ta souffrance, va la voir, avant que le passée t’emprisonne. Si tu continue tu seras ton propre prisonnier, comme bloquer dans le couleur de la mort. Tes regret, tes remord, tes douleurs ne la ramènera jamais, ne fais pas ça, ne te détruis pas, rejoins la. Cours.... Tu as eu peur de ses chaînes, alors que tu avis aussi les tiennes. Tout ce que tu as écris c’est son sourire qui te la dictée. Alors cours ! Avant qu’il ne soit trop tard, son cœur va cesser , alors vas je t’en pris. Vas lui dire ce que tu ressens pour elle, surmonte ta peur, cour, si tu n’osais pas , il va falloir le changer. Ton absence doit lui faire plus mal qu’une chute du haut de son toit. Je t’en pris va la voir ….
Te voilà sous la pluie, tu cours, vite, plus vite. Derrière toi, une ombre, des cris un passée, et même si elle quitte ce monde elle restera ton ombre, elle gardera ta vie, comme quand tu tombait et que le monde t’abandonnais, la main qui te manquai elle te l’offrait. Elle restera ton monde a jamais. Tu continue ta course, vite, le plus vite possible, une pluie ne cesse de tombait, on pourrait dire qu’elle tombe pour toi et pour elle, a la place de l’écume dans vos yeux. Tout en courant tu te questionne est ce que tu aura la même valeur que tu lui trouvais dans les yeux d’une autre. Sous le maquillage que dessine l’amour, auras tu le courage de la guider sur son dernier voyage ?Tu aurais voulu trouver les mots pour lui parler. Tu voulais tellement lui dire ce que veut ton cœur mais tu ne trouvais plus les mots.
La pluie coule, et coule. Ce sont les larmes du ciel, de la mort , de la vie. Le temps creuse cette vie. L’eau divine du ciel ne peut cesser, le vent souffle et murmure un air calme. Les rêve ne peuvent être brisée, ce qui dise que l’amour meurt on tord. Le mon de calme, un calme tempête et te voilà qui doucement sort de l’hôpital. Tu titube, appuyer contre le mur. Elle t’aimait, et elle n’est plus. Tu l’aime et a ne changeras pas, tu ne l’effaceras pas. Cette sensation te dévore, comme si la moitié de toi venez de mourir avec elle , tes yeux coule comme la pluie autour. Elle reste avec toi quoi qu’il en coûte, elle est dans ton cœur. Ton cœur se noie mais écoute moi : l’orage a éclaté , tu veut l’effacer retourner en arrière, mais ce n’est possible, la pluie ne cesseras pas même si le ciel se dégage, continue ton chemin et n’oublie jamais que son amour est comme le vent tu ne peut plus le voir mais tu peut le sentir et cela à jamais alors laisse l’orage éclater dans ton cœur et la pluie couler car elle t’aimera.
Ecrit le  Mar 01 Mai 2012, 22:56  par 
murmuran
, 0 commentaire
Commencer un nouveau sujet Répondre au sujet

Montrer les textes depuis:   

L'amour en vrac

L'amour en vrac Un titre clin d'œil pour regrouper tous les textes qui ne pourraient rentrer dans les autres sujets. états d’âme, poèmes d'amour, poésies, etc.

Partagez, si vous aimez

Livres recommandables

Les fables de l'Humpur
Pierre Bordage
J'AI LU
L'Ile des Gauchers
Alexandre Jardin
Gallimard
La Reine des lectrices
Alan Bennett
Folio
Écrire - un plaisir à la portée de tous: 350 techniques d'écriture créative
Faly Stachak
Eyrolles
Extases de femmes
COLLECTIF
Pocket
Celle qui couche avec les autres
Catsig
J'ai lu
Le bandeau
Jean-François Mopin
J'ai lu
Le baton et la carotte
Esparbec
La Musardine
EAU A LA BOUCHE
ANNE BERT
Pocket
On ne badine pas avec l'amour à 1,55 euros
Alfred de MUSSET
Pocket


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

Derniers textes

La citation d'amour

La vie est un sommeil, l'amour en est le rêve. Et vous aurez vécu si vous avez aimé.

Alfred de Musset.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Mer 28 Juil 2021, 20:05
  • Nos membres ont écrit un total de 4442 textes
    Nous avons 1234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est brancher
  • Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 20 Invités et 0 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Aucun
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite