You ain't the first, you've been the worst

Je n’avais pas encore écrit dans cette rubrique ...et bien voilà qui est fait...comme dirait didier barbelivien "à toutes les femmes que j’ai aimé avant....pom pom....pompom" grin bon allez la suite est moins drôle mais on s’accroche hein tsur


Eve et les autres

A réver, vous m’avez aidé
A murmurer, vous m’avez troublé
A écouter, vous m’avez initié
A r, vous m’avez résigné
A regretter, vous m’avez fragilisé
A oublier, vous m’avez apaisé
A pleurer, vous m’avez forcé
A un autre ...vous m’avez préféré

Vos influences, vous m’avez réveillé
Vos évidences, vous m’avez subjugué
Vos impertinences, vous m’avez agacé
Vos apparences, vous m’avez trompé
Vos différences, vous m’avez charmé
Vos confidences, vous m’avez livré
Vos défaillances, vous m’avez avoué
Vos absences ....vous m’avez blessé

Ma méfiance, vous avez dépassée
Ma peur, vous avez combattue
Ma présence, vous avez appréciée
Ma douleur, vous avez soignée
Ma confiance, vous avez obtenue
Mon coeur, vous avez décroché
Mon innocence, vous avez enterré
Mon bonheur ...vous n’obtiendrez jamais

De la vie, vous m’avez tout appris
Du respect? vous le méritez
De la tendresse ? voulez vous que je vous blesse ?
De l’amitié ? offrez-moi votre complicité !
De l’amour ? je fuis et crie au secours
De la passion, vous vouloir à la déraison
De l’amertume, jusqu’à ce que je me consume
De la fidélité ...tout ça pourrait durer
Mar 20 Jan 2004, 09:51 par la_tulipe_noire sur L'amour en vrac

bon ben.. puisqu'il faut y aller....

Comme je suis reviendu sur le forum, et que comme d’habitude faut que je me fasse remarquer ( tulipe ! furax t’es pas obligé d’acquiescer stupidement , je disais juste ça pour que ça rime ! grrrrrrrrrrrr ) j’ai décidé de mettre un post dans chaque rubrique … celle-ci je m’en serais bien passé .. je l’avoue …

Pour faire un résumé des épisodes précédents, la marquise de Sade devait rencontrer dans son appartement flambant neuf (si si, ça c vrai ! tout nouveau, tout propre, me reste plus qu’à trouver des meubles pour mettre dedans… d’ailleurs si certains ont des nouveaux meubles encore emballés et une TV écran plat 88cm, … j’en profite pour dire à notre chef adoré, si intelligent, gentil, beau, sexy, … que s’il veut des idées de nouvelles rubriques, suis partante pour une rubrique « petites annonces » ) son parisien, avec qui elle mpete, Gsmete et smsete activement plusieurs heures par jour et ce, depuis presque 2ans… Et ben voilà ange c’est fait ….

La marqui… euh… quoi ?? Ben oui, c’est tout, je signe, je fais mine que rien, j’ai tout dit là … ah bon ?? faut que je précise ! Des détails ? des infos ? et alors ? c’était comment ? timide

Pfffffffff … bon, ok, brièvement… magique, fantastique, complice, tendre, sensuel, drôle, bizarre, paradisiaque, épuisant, irréel ( le comble pour une relation qui n’a existé que virtuellement si longtemps ), doux, trop court, puissant :: :: et … sans suite …

ouin

Comme le disait je sais plus qui .. le roi est mort … au suivant !


La marquise …. À présent sans son autre …
triste2
Mar 13 Jan 2004, 11:52 par la marquise de sade sur Amour internet

comment on dit déjà??? ah oui!!! ==> kikooooooooooooooooo

Me voici de retour.. et oui, c’était pas la peine de se réjouir comme ça Petit prince et la Tulipe, suis revenue furax (oui, je sais dans le mot réjouir, il y a ré … doute ) Alors pour pas faire comme tout le monde (déjà en CM mon institutrice me traitait de marginale parce que je portais de longs anneaux à mes oreilles et c’est pas avec l’âge que je me suis assagie clown2 ) je ne vous souhaiterai pas une bonne année, ne vous présenterai pas tous mes vœux de bonheur, de réussite et autres blablateries, mais j’attendrai le 12 avril pour le faire.. pourquoi le 12 avril ? tsur Parce que c’est un lundi pardi ! et que de plus, cette année, le 12 avril tombe juste avant le 13 confuse !! Donc vous comprendrez aisément que j’ai choisi cette date, je n’en doute nullement J’aurais pu choisir la date exceptionnelle du 14 mars également… date exceptionnelle par excellence puis que Albert Einstein est né un 14 mars… confiant moi aussi d’ailleurs (n’y voyez aucune ressemblance entre les deux personnages, Albert a beaucoup moins de cheveux que moi !! ). Mais je me suis dit qu’à cette date, j’aurais atteint l’âge de 30ans, et que je ne serai plus en état d’avoir une quelconque pensée gentille pour personne !! ouin au moins pendant 5 minutes car je n’ai pas de doute sur le soutien que m’apporteront quelques gentilles personnes en me disant « mais non, t’es pas vieille isa !! mais non, tu as encore toute la vie devant toi ! Arrête quoi ! t’es toujours aussi sexy qu’à 18ans, on t’uuuuuuu nous !! :: » (bande de faux-cul oui !! furax ) avant que j’aille me planter au bar de l’Europa (club de 3X20 hyper branché de ma ville malade ) et noyer ma vieillesse, oublier mes rides et mes bourrelets dans une vervaine sucrée ! Arfffffffff mon dieu ! faut que j’arrête de lire Barbara Cartland moi, ça me vaut rien !!

Bref … suis relà ange

La marquise … repartie comme en 14 crévindiou !
Mar 13 Jan 2004, 11:46 par la marquise de sade sur L'amour en vrac

Tiens, un peu de philosophie

soleye a écrit:
La seduction n’est pas forcement un jeu,je crois que l’on essaye de charmer de facon consciente ou inconsciente son interlocuteur,c’est avoir l’esprit ouvert à mon sens et ca reste naturel,peux t’on forcer son talent à telle ou telle occasion, je n’en suis pas sur car on ne connait pas le ressenti de "l’autre",et etre "sur" de son talent n’est ce pas se considerer et etre un coq lol .De plus par definition si c’est un jeu,n’est ce pas une forme de mepris envers sa partenaire et chacun sait qu’il n’y a pas que des bons joueurs... hihi


Ah, c’était inévitable que les questions existentielles à caractère philosophique viennent, portées par le vent du doute dont nos cerveaux avides se repaissent, souffler sur les roses pâturages littéraires de ce site. Dur, dur, de philosopher et à la fois l’écrire en des termes qui plaisent, dont la seule vocation est d’exister pour leur naturelle beauté, leur prédisposition à flatter, inciter nos sentiments des plus tendres aux plus extatiques. Ca tombe bien, c’est la vocation de ce forum: la beauté des mots !

Tel le troubadour, qui plusieurs fois a été accusé de sorcellerie, tant ses mots portaient comme des traits précis dans le coeur des jouvencelles, je séduis par mes mots, ou du moins, soyons plus exact, tente de confectionner des plats de sonorités, dont le rythme quelque fois étudié, quelque fois naïf, vous séduit ... Séduire, nous y revoilà donc.

Séduire, d’après les gens de l’Académie, signifie "attirer", "plaire irrésistiblement", etc. Faire des pieds et des mains pour attirer le regard de la belle, jouer de ruse pour la faire vaciller ... dans mes bras !

Etre emporté par une tourmente sans fin parce qu’elle ne me regarde pas, faire de l’humour au lieu de l’amour, être chaud, être tendre, être froid, nu, bien habillé, ou cool, que d’attitudes, feintes ou non, pour attirer l’être aimé ... dans mes bras.

On y revient toujours, et si cette chasse plait, autant que sa prise, autant que sa proie, alors la pratiquer devient un plaisir, que je qualifie de ludique ... Un jeu, n’ayons pas peur des mots ...
Lun 22 Déc 2003, 17:23 par PetitPrince sur La séduction

in "Aurore" de Jean Paul Enthoven (grasset)

J’aurais pu mettre ce post dans la catégorie "citations"
--> ben voilà c’est fait grin

Mais la dernière perle de Hugo offerte par Petitprince mérite à mon avis de rester plus longtemps en première page clin
--> ben ça aussi c’est fait amuse

Victor Hugo a écrit:
"Il faut s’aimer, et puis il faut se le dire, et puis il faut se l’écrire, et puis il faut se baiser sur la bouche, sur les yeux et ailleurs"


Alors comme ici nous sommes dans le "monde parfait", (ben non on n’y est plus andouille va ! debile ) où l’on doit évoquer des gens croisés au hasard de notre vie, je voudrais remercier un écrivain pour des mots qui m’ont permis de comprendre que l’amour est chose compliquée.
Rien de nouveau là dedans me direz vous ...sauf que l’on a parfois l’impression d’être seul sur Terre à ressentir des sentiments que l’on juge inacessible au commun des mortels. A travers cette lecture, je me suis rendu compte que ce que j’avais pu ressentir n’était en fait que de l’amour (ou devrais je dire de la passion), et en tout cas, quelque chose d’apparemment bassement universel. Alors, grâce aux mots de cet auteur, qui décortique avec talent les tourments de l’esprit, je me sens moins seul ... et surtout moins fou passur2

Désolé enfin d’être toujours un peu sombre alors que certains s’évertuent ici à distiller de la bonne humeur. Mais j’espère que ceux qui manient avec habileté l’introspection trouveront là matière à cogiter. Désolé aussi d’être un peu long ....

Avant de rencontrer Aurore, je ne savais pas que l’amour était un long processus d’anéantissement. Et je ne savais pas davantage, avant qu’elle ne me l’apprît, qu’il y avait, au terme de ce processus, un miroir dans lequel le hasard impose de s’observer, puis de découvrir avec dépit qui l’on est. Ce fut, dans mon cas, une intoxication méticuleuse. Une noyade. Un enchevêtrement de chaînes mentales, de causes et d’effets, dont l’ensemble précipita des évènements où je me suis cru subjugué par un ennemi habile alors que j’y étais mon seul tyran.
Certains prétendent que, dans cette expérience, on meurt utilement, et afin d’accéder à un destin mieux accompli. Ils se trompent. Ou ils mentent. Car j’ai pu vérifier, à la faveur d’une histoire singulière, que l’amour n’impose que la compagnie d’une part inutile de soi-même. Et que l’on s’y mesure à une déchéance qui aurait pu, aussi bien, en choisir un autre.
Cette déchéance, que j’ai d’abord accueillie sans déplaisir, ne mérite aucun égard. Elle est cruelle, orgueilleuse, détestable. Elle trouve sa source dans des arrière-mondes où il vaut mieux ne pas s’attarder. C’est un mauvais maître dont le pouvoir tient à l’avidité de celui qui lui réclame sa dose d’humiliation. Est-il même indispensable, après tout, de découvrir qui l’on est ? Et n’y a-t-il pas plus de joie à se méconnaître, et à se perdre de vue ?
Avant de rencontrer Aurore, je n’avais de moi-même, qu’une perception vague mais heureuse. J’avançais à mon rythme. Je posais sur les êtres et les choses un regard indifférent. J’étais inachevé, mais une vie m’attendait dans cet inachèvement. Je ne savais pas, à cette époque, que l’amour dévore par prédilection ceux qui exigent chacun des supplices qu’il promet.


Bouquin à lire absolument pour ceux qui aiment ... l’amour ::
Sam 13 Déc 2003, 12:33 par la_tulipe_noire sur Citations

Celle ou je t'ai quittée

La première fois ou je t’ai quittée, j’aurais voulu ne pas la vivre.
Non pas parce que j’aurais aimé rester avec toi, car par la même ce serait une injure que je ferais à celles que j’ai aimées après toi, mais plutôt pour ne pas me souvenir aujourd’hui et probablement encore au moment de mon dernier soupir, à quel point ce fut pénible et à quel point j’ai pu souffrir. Inutilement en plus, mais l’age de la première fois ne rime pas du tout avec l’age de la raison, et c’est pour ça que ce fut bon.

Amertume, tristesse, déception, rancoeur, haine, que de troubles sentiments, rangés en bordel serré ont fait irruption à l’insu de mon plein gré dans une vie qui semblait pépère jusqu’à ce moment horrible ou je comprenais que tu partais. Noblesse d’âme, panache et tout le toutim, j’ai refusé de t’affubler de tout les noms d’oiseaux pour équilibrer mon confort émotionnel, comme on dit, j’en ai donc pris pour plus longtemps, à rester dans mon enfer carcéral, mais j’en suis ressorti la tête haute (merci à celle qui à ma sortie de prison et m’a redonné une vision attirante de la femme, j’en ferais un post rien que pour toi bébé, promis !)

Aujourd’hui, parfois, comme maintenant, je pense à toi. Tu es sur le podium, aucune autre qui ne me quittera ou que je quitterai ne me fera autant souffrir que ce que j’ai pu souffrir avec toi. Je te garde dans ma mémoire et dans mon coeur comme un moment inoubliable et complet de ma vie.
Sam 29 Nov 2003, 18:44 par PetitPrince sur La première fois

Une amitié, une fraternité, un amour ...

Il y a environ deux ans, je me suis perdue un soir sur le chat yahoo... je venais d’acquerir une connection adsl, j’avais entendu vaguement parler des ces "rooms" mais jamais je n’y avais mis les pieds ...

La pièce etait éclairée, une foule nombreuse y bavardait de choses diverses, de la musique passait, des petits bonhommes jaunes fusaient dans tous les coins...

Pas facile de suivre une room quand pour la première fois on s’y retrouve et qu’on ne connait pas vrnt le principe ! Pourtant parmi toutes ces paroles, certaines m’interpellaient. Par leur humour, leur sens de la dérision, le vocabulaire utilisé, l’expression traduite... Peu à peu je rentrai dans ce jeu, le délire commença, on se prit au jeu lui et moi, nous et la room, on s’amusait...

Le soir suivant, il en fut de même, puis encore et encore... jusqu’au premier mp... les mêmes delires qu’en salon, les mêmes fous rire, sans aucune peur, aucune crainte, aucune gène, beaucoup d’ententes et de coincidences, l’impression de parler à quelqu’un que l’on connait depuis longtemps, qui est comme vous, qui vous comprend et vous devine ...

Deux années plus tard ...

Toujours les mêmes conversations, le telephone est venu s’ajouter, les mails aussi, les textos, les offlines. Chaque jour, un "comment tu vas ? " chaque matin, un " bien dormi?" chaque soir un "fais de beaux rêves" ... Pourtant jamais nos chemins ne se sont croisés ... Il connait tout de moi, c’est mon confident, mon frère, mon amour ... il est moi.. je suis lui ....
La rencontre est prévue... pour bientot .... La première fois ... pour lui et moi .... ::

La marquise ...
Ven 28 Nov 2003, 13:29 par la marquise de sade sur Amour internet

Re: question suivante ...

la marquise de sade a écrit:

" Quelle chose la plus incongrue vous a le plus séduit chez une femme/ un homme? "


A mon tour de répondre à ma propre question ... grin mais avant de vous dire la chose la plus incongrue qui m’a un jour séduite, il semble important que je précise ce qui me séduit chez l’autre en règle générale...

Adolescente, sans doute parce que je proviens d’une famille hyper catholique et pratiquante jusqu’au bout des doigts, où la rigueur, la droiture, le travail, la famille étaient les valeurs clés de notre éducation, je me suis rapidement sentie attirée par tout ce qui allait à l’encontre de cela ! huh Mes petits amis de l’époque portaient boucles d’oreille ou percing (voir les deux hihi ) , cheveux longs, noirs, bleus, verts, rouges ou toutes autres couleurs harmonieuses bete , sur les épaules, ou dressés au milieu de la tête, jean’s troués, pantalon à ligne, salopette, ou la totale en noir , tatouages à divers endroits du corps , fumant plus que de raison et plus qu’autorisé exclusivement bob , idées des plus folles, des plus antisociales, des plus bizarroïdes, des plus révolutionnaires ... bref, tout ce qui pouvait arborer le côté rebel, qui avait au moins un drapeau du Che sur le mur de sa chambre ou qui ressemblait à Robert Smith me faisait craquer ! ::

Ensuite, grandissant un tantinet ... et cotoyant beaucoup les amis de mes frères et soeurs plus âgés que moi, je me découvris une passion pour les artistes ... poêtes en tout genre, musiciens, écrivains, peintres, acteurs d’occasion déclenchaient chez moi une admiration sans borne :: :: Je quittais ma periode Robert Smith pour ma période Rimbaud ! oh

La raison ... ou la société passur2 ayant modéré mes projets d’avenir, aujourd’hui j’ai quelque peu abondonné mes projets de vivre une histoire follement romantique avec Robert ou Bono, de même que de partager la vie tumultueuse d’Indiana Jones ou de Pascal obipso ! ouin (mais j’ai toujours dit que quand je serais grande je me marierais avec Albator .... et je ne désespère pas un jour qu’il revienne sur la Terre pour m’emporter dans son vaisseau pirate et me faire plein de petits Albatorets ! timide ). Aujourd’hui ce qui me séduit chez un homme ... c ’est sans doute son sens de l’a propos, sa facilité à manipuler le second degres, et sa faculté à être attentif aux autres ...

Et la chose la plus incongrue qui m’a séduite .... coeur c’est une collection d’écharpes de foot confuse (j’ai presque honte de l’avouer chut )

La marquise ... Commandante Che guevara des temps modernes !
Ven 28 Nov 2003, 13:17 par la marquise de sade sur La séduction

Re: auteur inconnu ..enfin, je me rapelle plus le nom ....

la marquise de sade a écrit:
Ne pleure pas parce que c’est terminé, souris plutôt pour tout ce qui s’est passé avant"


Les séparations, les ruptures laissent hélas parfois des traces douleureuses. Combien de couples ayant partagés de nombreuses années de bonheur et d’ententes parfaites se déchirent lors d’une séparation ou d’un divorce. On ne garde en tête que les défauts de l’autre, on ne cherche qu’à lui faire payer la souffrance que l’on ressent, le sentiment d’echec que l’on vit, et on est prêt à toutes les bassesses pour surtout ne pas être le seul à souffrir... ouin

Pourtant il y a eu tous ces fous rire à deux, tous ces moments si tendres, tous ces instants où le monde aurait pu s’ecrouler rien n’y aurait changé, toutes ces heures passées à se caresser, à se donner du plaisir, toutes ces minutes à l’attendre, impatient, toutes ces difficultés surmontées à deux. ::

Maintenant, il reste les cris, les injures, les vengeances, les reproches, les avocats, les amis de l’un contre les amis de l’autre, les "c’est à moi", les "c’est ta faute" ... furax

La nature humaine est incompréhensible.. elle accorde plus d’importance à quelques mois de mésententes qu’à des années de bonheur... tsur faudra qu’on m’explique ça ...

La marquise ... fleur bleue .... (<=== ça en jete ! lunettes )
Mer 19 Nov 2003, 14:41 par la marquise de sade sur Citations

première fois

La toute première fois ... Ahhhhhhhhhhhh ... Patastrophe !!!!!

Oh c’est pas vrnt la première fois. C’est la première vraie copine ..... Celle qu’on dit papa maman je vous présente "son nom". timide

Ohhhhh, que de honte surmontée et que de cigarettes fumées (alors que je ne fume pas) pour faire comme si !!!!!! avec des bières en plus. La séduction consisterait-elle à être ce qu’on n’est pas ? Au début peut être.

Un copain qui dit : "vient manger chez nous on te présentera "son nom"", moi qui dit : non non non pas question !!!! Veux pas de ton aide.

On a sa dignité.

Et puis on se retrouve en face à table et on mange sa premiere pizza au fromage alors qu’on déteste çaaaaaa ... On est difficile.

Et puis on se dit, encore une occasion qui me passe sous le nez, mais j’ai l’habitude. On est philosophe.

Et puis on se dit, encore l’autre mariol qui va en profiter à ma place. On est défaitiste.

Et puis... et puis, sais pas pourquoi, c’est tombé sur moi. Ouaaaaaaaaaaahhhhhhh !!!!!!!!!!

Et puis, un jour, on s’est tout fait voler dans la voiture et puis et puis. Ca a finit un matin, au réveil, dans mon lit douillet, plein de bisous et pas plus promis. On couche pas la premiere fois...

Quelle belle petite histoire, plein d’amour et de promesses, la premiere fois qu’une jolie fille pose sa trousse de toilette sur mon bureau d’étudiant et qu’elle vient avec moi dans mon petit lit (c’est un grand en fait).

Ca fait tout chose, je me suis dit "merci, mon dieu" (pardon aux athées et aux agnostiques). Houalalalaaaaaa... Puis on entends parler pour la premiere fois de potions inconnus jusqu’alors, JP Gaulthier, Angel... De bestioles dénommées Dim up...

Ca changeait des espaces vectoriels de dimension finie, des projections canoniques sur des groupes quotient, des isomorphismes classiques des théorèmes de Noether (Cf. Théorie des groupes de Josette Calais)!

Alors ca sents bon jusque dans vos chemises. Ca met du Cosmance partout...

Ca pas vos docks marteens, ca Georges Clooney...

Je dis "Ca" mais ce n’est pas péjoratif, c’est un style narratif...

Et moi j’aimais pas G.Clooney, j’aimais pas tout ca et si j’aimais bien Bruce Willis c’était pas pour son Q. Je préfèrais encore Beetle Juice et Mr Bean.

Un monde compliqué se révélait a moi. Celui de l’altérité :

triste2 Comment, pas de fusion ? Pas de moi c’est toi et de toi c’est moi ? Pas de nous nous ?

bete Pas de petites étoiles autour de nous lorsqu’on fait crac crac ?

confuse Pas de ressentis identiques ?

cling Pas les memes goûts cinématographiques ?

atteint Pas envie de faire crac-crac au meme moment ?

tsur Pas envie des memes choses ?

furax Beurk, aller bouffer au couic !!!!!!!

snif Comment je suis de la campagne et toi de la ville ? Meuh non ?

ouin Comment je m’habille pas en costume !!!!!!

passur2 Comment ca ??????

chut Comment tu parles de ma bistouquette a tes copines !!!!!!

oh Comment ca tu mattes les mecs !!!!!!

confuse Comment ca, comment ca ???

Et puis on s’interroge, on accepte... Premières incompréhensions, premiers pleurs. Suivi d’un cortèges pas fameux, on est sur le déclin.

Et puis arrive la fin. Un jour lorsque il y a plus d’eau que de gaz ... dans le gaz.

L’amour c’est ce que chacun amène, deux rêves qui se confrontent. Deux visions qui s’affrontent, une bagarre qui séparerait si les deux êtres ne s’aimaient... Et encore faut t-il qu’ils s’aimassent !!!!!

Bon en tout cas après une rupture, on a l’air con a écouter du Cabrel je vous jure grin.

(cf. J’ai croisé le mendiant qui a perdu sa route, dans son manteau de pluie je lui ressemble un peu, et puis j’ai ton image planté dans les yeux etc.)


* Epilogue :

Merci a toi Coco de m’avoir appris ce que les mots "connasse" et "naif" voulais dire !!!!!!!!!!!!!!!

Merci de m’avoir appris que l’acharnement thérapeutique pour sauver une relation ne sert à rien.

Merci de m’avoir appris qu’on ne récolte que ce que l’on sème et qu’on ne supporte des autres que ce qu’on leur laisse nous faire.

Enfin, merci d’être partie.


* Morale de l’histoire :

La haine n’est jamais bien loin de l’amour.


* PS :

Pardon pour cette plainte narcissique, mais ca fait du bien.


* Bibliographie :

Comment rater sa vie en 11 leçons. D.Noguez (2002) chez Manuel Payot.
Mer 19 Nov 2003, 00:45 par Calimero,Steph & Cie sur La première fois

Inversion

Aujourd’hui pour la première fois, j’ai testé ma profession de l’autre côté.... Faut que je vous raconte! debile

6h30... l’infernale sonnerie de mon réveil retentit me tirant inopinément (non, non, ce n’est pas un gros mot! cling ) d’un rêve tendre et légèrement ... chut .... Après un passage prolongé et indispensable à la salle de bain (environ 18minutes montre en main pour effacer les traces de ma nuit agitée timide et surtout des marques d’oreillers ensoleillant mes joues furax ) je me hâtai, car je suis une éternelle stressée du retard quoique je sois perpétuellement en avance ( comprendra qui voudra content ) d’enfourcher mes chaussures spéciales marche active ( operateur 84 euros au prisunic du coin ) pour gagner mon lieu de travail...
Surprise , et non des moindres ... j’ai 1h d’avance!! cling je me suis trompée dans l’heure, ça ne commençait qu’à 9h et non 8h ... fichtre! ce n’est point ce petit contre temps qui va me gâcher la journée me dis-je!! Que nenni... la machine à café allait très bien s’en charger! colere

9h tapante... mon rôle d’élève allait commencer, car pour ceux qui ne le sauraient pas.. et je crois que c’est le cas de vous tous siffle je suis prof ... et aujourd’hui, c’est journée de formation! Je m’installai donc à la place de l’élève par excellence ... près du radiateur ! Mon dieu! qu’on y est bien! Choqué Il fait chaud, c’est confortable, légèrement ombré, on y entend à peine les bruits des énergumènes bien décidés à améliorer nos connaissances ... L’avant midi se passe, les feuilles volettent dans le parc voisin, un écureuil fait ses provisions pour l’hiver, les passants emmitouflés dans leur pardessus luttent contre le vent, et moi je rêvasse... timide
L’après midi se déroule de même, perturbée par quelques interrogations totalement incompréhensibles des professeurs : "Mademoiselle? voulez vous nous expliquer votre point de vue sur les évaluations certificatives des compétences transversales dans l’enseignement de votre discipline?" me demande gentiment le monsieur ahmoui " Non" réponse nette précise, franche, ne demandant aucun commentaire inutile ... lunettes

Aaaaaaaaaaaaaaah qu’il est bon d’être élève.. ce n’était pas la première fois pour moi, mais en tout cas cela faisait bien longtemps que cela ne m’était plus arrivé ... ::

Demain au programme de la leçon : comment ke ça fait quand on est prof ... j’inverse les rôles, préparez vous chères petites têtes blondes.. surtout toi petit Benjamin... le radiateur est déjà réservé! Diable

La marquise ... cancre qui s’ignorait!
Lun 17 Nov 2003, 20:28 par la marquise de sade sur La première fois

Je sais pas, un peu tout et rien doit etre une déception

Bonjour, je me lance............. Il est joli ce site !!

tsur Rien ne doit etre une deception... Et pourquoi pas ... Pourquoi a-t-on inventé le mot déception, si rien ne doit etre une déception.

passur2 Peut être que c’est un idéal de dire qu’on est jamais décu, une facon de dire qu’on a aimé et que rien n’y peut changer. Mais pourtant qui n’a jamais été décu ?

content Qui n’a jamais cru et a finalement été cuit ...

hihi Finalement peut etre oui, que comme dit le poete "je garde des séquelles et je sais qu’elle sait que le silence est d’or, alors je me tais"...

debile J’rais me taire mais je n’y arrive pas, combien j’admire ces gens qui ne regrettent ni ne sont décus, quelle force ou quelle liberté renferment-ils, quelle vérité ont ils compris que je n’ai pas encore touché du doigt.

confuse Parfois je me demande si je souffre plus que d’autres ou si les autres souffrent autant. Sommes tous tous égaux devant l’amour ? Sommes nous si libres que cela ? Je sais pas.

furax L’amour enfant de bohème nous balade au gré du vent sans nous demander notre avis, il nous pénétre et s’échappe, oh le vilain !!

timide Courant de vie, courant d’air, courant de rien et pourtant courant de tout qui part parfois en courant ...

huh Et si je pouvais décider que j’ ou pas, si je maitrisais ce zigoto qui viens et qui s’en va ... Courant d’air, parts pas par la !! A quoi servirais de pouvoir cela.

:: L’amour c’est une fleur, un arbre, le fruit d’une graine qui germe... Une pulsion de vie, la lumière d’un jour clair. Il égaie l’existance et demande ardemment d’être arrosé. Deux arrosoirs a amour s’échinent alors a l’entretenir, a le faire pousser tantot au goutte a goutte, tantot a grande eau quand la sécheresse survient. Deux arrosoirs qui s’usent, que l’on raccomode, que l’on essaie tant bien que mal de garder étanches. Deux arrosoirs de tailles différentes, de débits différents, deux arrosoirs qui se vident petit à petit, vivement l’aide de la pluie.

baille Bon et le net !!! Journal d’un poilu atteint : Dans leurs complets bleus sur le front, blottis dans le terrier humide d’une tranchée certains soldats écrivaient. Ils écrivaient a une bien aimée, une personne qu’ils aimaient a travers un courrier. J’ai entendu dire que certaines de ces couples épistolaires ne s’étaient jamais vus. Que leurs lettres avaient été un lien vital, un espoir, une source de vie. Pourtant la rencontre, la confrontation avec la réalité parfois remettait tout en question. De ce coté Internet, n’a rien inventé... Pourquoi je pense à ca ohhh .

:: Et oui !! Ce qui manque dans tout ces paragraphes c’est plaisir. Je n’y voit que la peur de l’éphèmère, la peur du vivant, du début, de la fin... L’amour est vivant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

:: L’amour c’est du plaisir. C’est un miroir arrangeant qui nous dit je t’ !!!!!!! Parfois plus que ce que nous nous le disons. Mais notre amour aussi est un miroir pour l’autre dans lequel, espérons-le ils se sent aimé. Bon All We Need Is Love. PAPADAM PADAM...
Sam 15 Nov 2003, 23:49 par Calimero,Steph & Cie sur Amour internet

...point zéro...

Alors voilà parce que mon message n’a pas été posté à temps, mon POINT ZERO perd de son inattendu du coup......
greuuuuu!!!!
Comment t’as fait soleye pour accédé ici à peine ca a été remis en route, bien avant moi???
m’en fiche je mets entre " " mon message qui n’est pas passé à temps avant que Petit Prince transfert d’hébergeur :


"Lancer un jeu, c’est bien, mais ça l’est encore plus si on y participe, n’est-ce pas, alors je vais aussi pour ma part vous parler de mon, mes rendez-vous.

Tout d’abord, il faut que je vous avoue que je suis quelqu’un qui n’ pas les choses communes. J’ les choses dénotantes, étonnantes, surprenantes, en conséquence, le rendez-vous de Monsieur tout le monde ça n’est pas vrnt ma tasse de thé, même si des fois je n’y ai pas coupé, ça ne dépend pas que de moi, hé oui !

Tout d’abord, en grande partie, mes rendez-vous sont emprunts d’originalité justement dans le fait que c’est moi qui les fixe, quand l’autre s’y attend le moins. Je ne suis pas un homme et je ne m’accorde pas du tout avec l’idée que c’est à l’homme de fixer le premier rendez-vous. Ce qui surprend les autres, c’est qu’une femme puisse prendre cette initiative.


Alors, le dernier rendez-vous original que j’ai fixé :

Il me proposait un rendez-vous dans un bar quelconque, j’ai prétexté que j’avais déjà un rencard ce soir-là pour y échapper.

Trois jours, après par texto je lui envoie un message lui disant : «Rendez vous SUR LE POINT KILOMETRIQUE ZERO.»

Il me répond : «DE QUOI ? OU CA ?»

Après plusieurs échanges de textos, je lui explique où est le KILOMETRE ZERO.

Comme si mon idée avait éveillé en lui son côté «original», il a alors rajouté : «OK mais si à la dernière sonnerie de 19h l’un ou l’autre n’est pas là, chacun repart chez soi.»

Ca n’était pas facile pour moi finissant mon travail à 18h et ayant plusieurs changements à effectuer dans les transports en commun.

Mais nous sommes arrivés l’un et l’autre avant la dernière sonnerie de 19h.
La soirée qui s’en est suivie a été bercée par la connivence, née d’avant mais accentuée par ce rendez-vous hors du commun. Il nous a éveillés, dévoilés, confirmés, l’un à l’autre, que nous avions ce côté fou et inattendu qui nous habitait communément.

Voilà, un rendez-vous comme je les . Ca n’est pourtant pas le meilleur, il y en a bien d’autres, aussi originaux ou plus.
Je ne vais pas vous les raconter, ni vous les dévoiler, j’ai besoin de garder mon jardin secret, un peu encore, beaucoup, pour le respect des souvenirs qui y sont attachés."

Soleye, dans le terme JEU, je ne parle pas de s’en JOUER, mais de se dévoiler dans ce que l’on est séducteur(trice), dans ce que l’on se croit capable de dépasser du commun pour faire craquer l’autre, les autres...
Sam 15 Nov 2003, 15:28 par Ri1kedesBêtises sur La séduction
Page 34 sur 36 Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 33, 34, 35, 36  Suivante

Ecrire sur aime

Ecrire sur aime You ain't the first, you've been the worst, bon ben.. puisqu'il faut y aller...., comment on dit déjà??? ah oui!!! ==> kikooooooooooooooooo, Tiens, un peu de philosophie, in "Aurore" de Jean Paul Enthoven (grasset), Celle ou je t'ai quittée, Une amitié, une fraternité, un amour ..., Re: question suivante ..., Re: auteur inconnu ..enfin, je me rapelle plus le nom ...., première fois, Inversion, Je sais pas, un peu tout et rien doit etre une déception, ...point zéro...,
Il y a 533 textes utilisant le mot aime. Ces pages présentent les textes correspondant.

Bonne lecture !

Derniers textes

Livres recommandables

Itinéraire d'une scandaleuse
Clara Basteh
Pocket
Les mille et une nuits érotiques d'une femme moderne : Contes érotiques
Justine
J'ai lu
Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu
Le Parfum
Patrick Süskind
Le Livre de Poche
Ecrire, un plaisir à la portée de tous : 350 techniques d'écriture créative
Faly Stachak
Editions d'Organisation
J'ai renoncé à vous séduire
Pierre Sansot
Desclée de Brouwer
Journal intime de mon sexe
Anonyme
Pocket
Le Joyau
Jacques Monfer
Blanche
Les Principes d'Erthy
Olivier Le Marque
Editions le Cercle
Des désirs et des hommes
Francoise Simpère
Pocket


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

La citation d'amour

L'écriture est parfois indélicate et, qu'elle soit bienveillante ou non, elle finit toujours par en dire trop ou trop peu.

Madeleine Monette.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Dim 25 Oct 2020, 00:11
  • Nos membres ont écrit un total de 4442 textes
    Nous avons 1234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est brancher
  • Il y a en tout 39 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 39 Invités et 0 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Aucun
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite