Panne de coeur

Panne de cœur

Tous les matins je me rends à mon travail et immanquablement,je croise la même voiture avec à son bord,un homme jeune et assez mignon pour ce que j’ai pu en voir en roulant.
Je m’amuse à imaginer où il peut aller,ce qu’il fait dans la vie et parfois je fantasme une rencontre(oui je sais c’est pathétique mais on s’amuse comme on peut).
Or un jour,je me retrouve sur le bas côté avec eu pneu crevé,pestant de tous les diables en cherchant mon cric dans le coffre,quand j’entends une voiture s’arrêter,une portière qui claque,des bruits de pas,et,à ma grande surprise ou plutôt devrais je dire à ma grande stupeur...mon inconnu,là en chair et en os.
Plus beau que tout ce que j’ai pu imaginer... grand,blond,de magnifiques yeux verts,océan de douceur dans lesquels on pourrait se noyer,un corps mince et musclé et un de ces sourires à faire avaler son chapelet à une nonne.
Il s’approche et me lance:
– alors on est en panne!
- non,vous voyez bien que je fais un pique nique!
- Je vois que vous gardez votre humour même dans les moments
critiques,par contre pour la sang froid on repassera
- na,na,na,na!
- Un pneu crevé c’est pas la mort,on va arranger ça!

Il enleva sa veste me laissant admirer son torse et ses bras superbement sculptés,moulés dans un tee shirt blanc qui accentuait le hâle de sa peau et se mit au travail sans se départir de son sourire. Tout cela semblait l’amuser follement.

- Mon dieu! Me dis je, rentre la langue Bridget tu te comportes comme un homme en rut!
- Arrêtez de me reluquer ça devient gênant!
- Je ne vous reluque pas m’indignais je!
- Ah bon,dommage car si les rôles étaient inversés,moi je ne pourrais pas détacher mes yeux de votre charmante personne dit il avec un regard lourd de sous entendus.

La température était montée de dix degrés d’un coup,j’avais les joues en feu et un délicieux frisson me parcourait l’échine.
Tellement troublée,je n’avais pas remarqué qu’il avait fini et s’était approché de moi. Il planta son superbe regard dans le mien,mon cœur battait la chamade. DU bout des doigts il me caressa le visage et de son pouce suivit les contours de ma bouche en un geste sensuel et tendre à la fois,son souffle était rauque,ses lèvres se posèrent sur les miennes et notre baiser fut doux d’abord,puis,se fit plus avide et passionné. Me prenant par la main,il me fit entrer dans sa voiture,se mit au volant et nous entrâmes dans la forêt toute proche.
Nous passâmes à l’arrière et sans nous quitter des yeux,nous fîmes l’amour. C’était un délice,ses mains chaudes qui parcouraient mon corps,sa bouche qui déposait des baisers sur ma peau qui frissonnait. Il se montrait un doux et attentionné avec un brin de fougue et nous atteignirent l’extase en même temps.
Nous nous séparâmes dans un état second,pressés par nos obligations professionnelles(je ne peux pas leur faire croire qu’il me faut deux heures pour changer une roue,d’accord je suis blonde mais quand même).

- Au fait tu t’appelles comment ?
Bridget !
- Comme Bridget Fonda !
- Moi je serai plutôt Bridget Jones
- Enchanté,moi c’est Marc dit il en éclatant de rire.

Ce délicieux intermède s’était passé le vendredi et toute la semaine suivante je ne croisais pas la voiture de mon bel inconnu et j’en ressenti un pincement au cœur.
Mais le lundi suivant,je vis un véhicule garé sur le bas côté,c’était le sien et je m’arrêtais pour aller à sa rencontre.
- Alors on est en panne !
- Non je fais un pique nique !
Mer 11 Mai 2016, 20:32 par Bridget sur Les liaisons sulfureuses

La ballade des saisons

Tu es mon printemps
Ton rire tes yeux clairs
Tes rêves tes idées
Mon

Tu es mon été
Tes voyages tes certitudes
Ton pas pressé tes projets
Mon aimé

Tu es mon automne
Tes cheveux gris tes regrets
Ta raison tes passions
Mon homme

Tu es mon hiver
Tes cheveux blancs ton passé
Ton pas fatigué tes rides creusées
Mon mystèr’

Tu es mes saisons
Tu es mes chansons
Tu es ma maison
Mon compagnon
Mar 01 Mars 2016, 19:11 par FB sur L'amour en vrac

Gelée matinale

J’ai marché tout droit sans savoir
Sur le fil du hasard.
La chance à donné à mon cœur
La portée d’une aube mutine
Auprès d’une jeune nature en fleur
Que mes yeux avaient lu divine.
et je me lis m’abandonnant
Aux courts regrets quelques instants,
D’avoir en ce matin gelé
A laisser filer, nouvelle fois,
Rien ne m’attache je ne sais pourquoi,
Cette belle parure dans son écrin.
S’évanouissant dans le refrain
Qu’ il me complais à siroter
J’assiste cruel dans ce ruisseau
A la noyade du jeune oiseau.
Finement encore parfumé
Des scintillements de l’escapade
Je retourne aux diurnes fumiers
Dont je me poudre dans l’agape
Pour faire à l’autre croire d’oublier
La parenthèse maquillée.
Les trottoirs sont sales à pleurer
J’y vois miroirs qui me diffuse
Me renvoient le tain du passé
Dans une lumière qui s’en amuse
Ces longues nuits à l’arme blanche
Tailladant mon corps enfiévré
D’autant de plaies qu’il en calanche.
Je ne suis pas fait pour aimer.
Mar 18 Mars 2014, 17:18 par Jime sur Mille choses

La jalousie



Comme un poison, dans mon sang
Elle s’infiltre lentement dans mes veines
Ce soupçon perfide qui déchaîne
Un violent tourbillon de tourments
Qui chaque jour détruit notre bonheur
S’insère entre l’esprit et le coeur
Pleine de rage, de colère, de peur... ;
Cette peur maladive de te perdre
De ne pas savoir te garder
Et ce venin qui continue de prétendre
Que tu as cessé de m’aimer
Voir dans tes yeux l’amour d’un autre
Dans tes gestes l’envie inassouvie
Cultiver en mon coeur cette jalousie
Dont l’esprit s’est fait apôtre
Et trembler chaque jour, chaque instant
De sentir que tu vas m’échapper
Et voir en chaque homme un
Auprès de qui tu serais comblée
Mais je ferai tout ce que je peux
Je me battrai de toute la force de mon émoi
Pour te garder toujours près de moi,
Sans t’étouffer, rendre ton coeur heureux
Chaque jour, je me fais violence sans cesse
Malgré tous ces hommes qui convoitent.
De voir ce bonheur si fragile se briser.
Pour te couvrir d’attentions, de caresses
J’apprendrai à t’aimer, à te faire confiance
Car tu es une fleur naïve, sans méfiance
Proie facile, pour tous ces horribles vautours
Je t’aime et je sais que je t’aimerai toujours
Et chaque jour, je te prouverai sans fin
Que de ton bonheur, je sais prendre soin
Pour que chaque jour tu souries
Et en profiter, à chaque moment, de nos vies
Lun 07 Mai 2012, 20:53 par caressedesyeux sur L'amour en vrac

Pensées

Mon amour, mon
Nous jouons un jeu dangereux, imprudent
Une erreur, nous y laisserons notre coeur
Profitons des moments de grand bonheur.

S’embrasser et oser se dire je t’aime
On fait l’amour, on se quitte quand même
Nouveau rendez-vous, on s’aime plus fort
Demain, je te laisserais à ton triste sort.

Sur cette terre, je voyagerai en pensant à toi
Images douces bercent mon coeur en émoi
Triste vie pour les femmes amoureuses
Qui vivent une liaison dangereuse.

Qu’elle excitation quand nos regards se croisent
Nos rencontres cachées ont la couleur turquoise
C’est toi, qui m’a fait découvrir l’amour volage
Celui que je préfère quand tu n’es pas sage.

Ch0c0latine
Jeu 27 Oct 2011, 09:16 par Ch0c0latine sur Les liaisons sulfureuses

Le rendez-vous


le rendez vous

Regard perdu sur l’horizon, elle attend
Son bien-aimé, son ami, son
Un brin sensuelle
Un chic, naturelle.

Elle a cette classe que les autres n’ont pas,
De par son charme, et son élégance
Son port altier, sa jolie prestance
Et son regard d’un inoubliable éclat

Un petit tailleur serré laisse ses jambes entrevoir
Longues et sublimes à la vue des passants.
Elle n’en a cure, elle pense à son
Qu’elle désespère de revoir

Une touche de rouge colore ses lèvres,
Comme un rubis rouge flamme
Elle se sent si belle, si femme
Beauté qui, le coeur, enivre

Convoitise de tendre bêtise de ces gaillards
Les hommes donneraient volontiers leur cœur
Pour quelques instants de bonheur
Pour cette silhouette qui attise tout les regards,

Le souffle du vent caresse son doux visage,
Et la voila plongée dans ses pensées,
Il traverse le pont pour lui donner un baiser avec volupté
Et son cœur est sur un petit nuage

Une étincelle surgit soudainement;
Elle se sent beaucoup mieux
Ils se regardent dans les yeux
Leurs cœurs battent amoureusement

Elle rêve et l’idéalise :
Ils s’en iront main dans la main
En se promettant de meilleurs lendemains.
Un projet que ce rendez-vous réalise
Mer 20 Avril 2011, 17:53 par caressedesyeux sur Parler d'amour

Une enquetrice



madame sherlock Holmes , va mener sa propre enquête
A jusqu’en perdre la tête
Elle va traquer ce bel inconnu, car elle s’est que c’est un homme
Décortiquer le moindre petit indice
Toute pleine de malice
Elle part à sa recherche,
Quitte à ne pas dormir beaucoup
Car cela vaut vraiment le coup
D’en ressentir toute cette adrénaline lui monter à la tête.
Traquer son adversaire
Qui ne sera plus un mystère.
Elle perçoit déjà son odeur empreint d’un parfum fort couteux et capiteux.
Deux parfumeries existent seulement
Et elle va prendre tous son temps
En respirer ces effluves afin de bien cerner la bonne " senteur."
Un inconnu aux cheveux bruns
Et qui fume le cigare.
Ce n’est pas un hasard
Car ceux ci sont tellement rares
Que ce sera un jeu d’enfant................
Elle jubile déjà,
Sourit et pense déjà à "sa proie".
Assemble des images et les reconstitues si vites.
Interroge sans perdre son temps
Traque, traque car elle a cette niaque
D’être surtout une maniaque;
Mais trouve toujours le coupable..................
Qui en fera finalement son ""

CARESSEDESYEUX



Mar 23 Mars 2010, 16:01 par caressedesyeux sur Mille choses

Le rendez-vous


Elle a cette classe que les autres n’ont pas,
De part son charme, et son élégance.
Un brin sensuel
Un chic naturel.
Laissant entrevoir ses jambes longues et sublimes à la vue des passants.
Une touche de rouge colore ses lèvres,
Elle se sent si belle,si femme
Que les hommes donneraient leurs cœurs.
Elle attise tous les regards,
Une convoitise de tendre bêtise.
Le souffle du vent caresse son doux visage,
Et la voila plongée dans ses pensées,
Son "bien aimé"
Son ami
Son .
Il traverse le pont pour lui donner un baiser avec volupté.
Elle se sent beaucoup mieux
Ils se regardent dans les yeux,
Et une étincelle surgit soudainement;
Ils s’en vont main dans la main
En se promettant de meilleurs lendemains.


caressedesyeux


Mer 17 Mars 2010, 14:57 par caressedesyeux sur Mille choses

Une reine un glaive


Reine des temps anciens,
Je suis sur le trône depuis des décennies,
Pour être mon allié,
Et pour gagner mon amour,
Tu dois me combattre;
Je rêve d’un homme fort, courageux, , et vaillant
Qui n’a peur de rien
Et ne redoute aucun ennemi.
Je n’ai hélas pas trouver celui-ci
mais je t’attend.
Dans cette longue attente,
Seras-tu relever le défi?
Si tel est mon bon plaisir, je ferai de toi mon ,
Mais sache que je ne t’appartiendrai jamais

caressedesyeux
Sam 13 Mars 2010, 21:29 par caressedesyeux sur Mille choses

Journée de la femme...


La journée de la Femme est un jour important
Et il faut le prouver pour Elles, en se battant
Pour que de par le monde enfin on les respecte
Qu’on ne les brime plus d’une façon abjecte

Trop d’hommes emploient la force espérant dominer
A ce qu’ils croient du moins, n’en étant plus aimés
Dans notre société trop de femmes battues
Amenant à la mort celles qui se sont tues

Valables en tous domaines, et elles l’ont prouvé
Supérieures parfois, ce n’est plus contesté
Pourtant l’égalité aux tâches du ménage
Pas toujours appliqué n’est qu’un vain adage…

Femmes que l’on aime d’abord comme Mamans
Vous qui savez faire le bonheur d’un
Mais ensuite enfanter : pivots de la Famille
Ne les querellons plus pour de simples broutilles !

J.R...
Lun 08 Mars 2010, 17:59 par j.r.garou sur La vie à deux

Le rendez-vous



Elle a cette classe que les autres n’ont pas,
De par son charme et son élégance.
Un brin sensuel,
Un chic naturel.
Laissant entrevoir ses jambes longues et sublimes à la vue des passants.
Une touche de rouge colore ses lèvres,
Elle se sent si belle, si femme
Que les hommes donneraient leurs cœurs.
Elle attise tous les regards,
Une convoitise de tendre bêtise.
Le souffle du vent caresse son doux visage,
Et la voilà plongée dans ses pensées,
Son "bien-aimé"
Son ami
Son .
Il traverse le pont pour lui donner un baiser avec volupté.
Elle se sent beaucoup mieux
Ils se regardent dans les yeux,
Et une étincelle surgit soudainement ;
Ils s’en vont main dans la main
En se promettant de meilleurs lendemains.


caressedesyeux




Dim 28 Fév 2010, 20:25 par caressedesyeux sur Mille choses

L'amour en vrac, l'amour en miettes

Pourquoi l’aimait-il ? Aux yeux de tous, c’était une amitié de franche camaraderie. Mais aux yeux de son , qu’en était-il ? Il ne savait pas si ces caresses reflétait un amour sincère ou un simulacre. Dans les coulisses de la vie privée, il cherchait sa présence. Parfois, il se montrait affectueux ; d’autres fois, il l’était moins. Sa violence, son dédain le blessaient. Sa froideur le faisait douter. Cependant, il demeurait auprès de lui.
"Comment l’aimer ?", se disait-il.
Comment aimer un autre qui le menait à sa guise dans les extrêmes ? Il le détestait autant qu’il l’aimait.
Mais entre l’amour et la haine, n’y a-t-il pas qu’un pas ? Oui, celui de la mort.
Ainsi, décida-t-il de mourir pour mieux renaître... en tuant son coeur par des mots.
Des mots. Un mort. Des morts. Une mort : la sienne.
Mar 08 Déc 2009, 03:10 par Solina sur L'amour en vrac

Par petits bouts

D’abord tes mots... les miens ...
D’abord tes goûts, tes passions...

Je t’apprends par petits bouts...

J’apprends ce que tu veux bien me dire...

Je me cache derrière mes mots, te montre celle que je voudrais être, sincèrement.

Puis ta voix mal assurée, ta voix douce chantant le sud...

Puis l’angoisse de te rencontrer , de te plaire, que tu me plaises...

Puis enfin, ton regard vert... et mon coeur qui bat, à nouveau.

Puis tes mains... puis ta peau... et ton souffle sur mes lèvres...

Pas facile, violent, l’amour Internet.

Pas ce premier élan, cette attirance qui rassure... Choisir un homme sur catalogue, c’est étrange ; et pourtant, je ne t’aurais jamais croisé, toi, mon ami, mon , mon jumeau. Je te découvre pas à pas et j’aime pas à pas ce que je trouve.

Alors, merci Internet ...
Lun 07 Déc 2009, 23:19 par Mélanie LE HIRESS sur Amour internet

L'air du temps...

Qu’y a-t-il de meilleur, lorsque l’air commence à fraîchir que les bras d’un homme pour s’y blottir ? Quoi de plus doux que la voix suave et grave d’un lorsque la vie vous force au combat. Le repos de la guerrière. Entendre dans cette voix proche la tendresse sans fard. Savoir qu’avec lui, il n’y a pas besoin de se battre, que l’on peut se départir de son armure. Que l’on peut reprendre souffle et vie. Se présenter à lui sans arme, dans sa fragilité de femme. Respirer son parfum qui rassure. Ses petits mots à lui dont il vous enveloppe comme d’une lé de mohair. Sa force douce et protectrice. Savourer sa présence au détour d’un chemin, à l’angle d’une rue, dans la vibration des ondes, au coeur de la nuit. Présent et libre. Comme moi. "Je suis là", me dit-il. Le savoir et s’en souvenir. L’appeler en sâchant que le plaisir sera partagé... Et plonger dans l’infini de ses regards, répondre à leur invitation, à leur jeu amoureux, gourmand aussi... Et oublier ce qui fait mal. Une trêve.
Mer 23 Sep 2009, 18:35 par dolce vita sur L'amour en vrac

Les mots tendres

Je voudrais t’apprendre
Les mots tendres
Que tu ne sais pas dire
Et éveiller tout ton désir

Je voudrais que tu connaisses
Chaque parcelle de ma peau
Et qu’avec volupté tu caresses
Tous mes points chauds

Je voudrais que tu pétrisses
Mon corps avec délice
Et que tu empoignes mes seins
De tes grandes mains

Je voudrais que tu parcoures
Toutes mes zones érogènes
Sans aucune gêne
Ni le moindre détour

Je voudrais vouer tous tes sens
A la plus grande démence
Et que tu explores
Ma faune et ma flore

Je voudrais que tu me chuchotes
Plein de choses idiotes
Qu’on partage des fous rires
Et tout un monde de délires

Je voudrais t’accueillir
Dans mon antre, doux à loisir
Et te faire hurler de plaisir
Pour que tu puisses enfin me dire
Entre deux soupirs
«Je t’aime à en mourir»

Car souviens-t-en
Mon bel
Ce sont les seules paroles
Qui ne soient pas frivoles
Et tout le reste, c’est du ven
Jeu 11 Sep 2008, 13:31 par AFDM sur La déclaration d'amour
Page 1 sur 5 Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Ecrire sur amant

Ecrire sur amant Panne de coeur, La ballade des saisons, Gelée matinale, La jalousie, Pensées, Le rendez-vous, Une enquetrice, Le rendez-vous, Une reine un glaive, Journée de la femme..., Le rendez-vous, L'amour en vrac, l'amour en miettes, Par petits bouts, L'air du temps..., Les mots tendres,
Il y a 68 textes utilisant le mot amant. Ces pages présentent les textes correspondant.

Bonne lecture !

Derniers textes

Livres recommandables


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

La citation d'amour

Aimer et être aimé sera la plus grande affaire de toute notre vie.

J.-. Rousseau.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Jeu 24 Mai 2018, 11:11
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est brancher
  • Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 13 Invités et 0 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Aucun
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite