Nouveau sur le site

Bonjour à Tous !!!

Je vous annonce mon arrivée sur le site !!!!!!!
poèmes et textes de chansons sur des airs déjà "textés" mais sur lesquels je mets mes paroles voilà mon trip ...
Auteur de recueil d’identité aux du Panthéon j’ai actuellement 2 ouvrages en cours pour une future parution...
A bientôt pour un texte sur un des thèmes ....
Jime
Jeu 07 Juin 2012, 19:07 par Jime sur Annonces

Forums d'écriture

Bonjour,

J’ai écrit un livre intitulé "l’art en force" aux éditions LU, traitant de l’art et de la psychologie, notamment de l’art thérapie.

Principalement orientée vers le lyrisme et les recueils de textes, j’ajoute à mon plaisir pour l’écriture et à mes passions comme mon travail le partage avec les autres sur différents sites et forums tel que "art.terre.happy".

FORUM ART TERRE HAPPY, cliquez ici svp merci

SITE avec forum aussi ART TERRE HAPPY en un clic là

J’espère donc pouvoir échanger ici et ailleurs du savoir, partager mes écrits, et lire votre site le plus possible.

Cordialement,

Delphine Randon.

Liens retours:

en bas de page sur art terre happy forumactif

et:( en se connectant )

Cliquez ci-dessous svp merci:

LES AMES TENDRES


Les âmes tendres
Sam 29 Jan 2011, 12:49 par delphine sur Annonces

La Madolière

Tu as vu, Claude, tu peux écrire directement aux de La Madolière à l’adresse électronique indiquée (c’est un lien, tu n’as qu’à cliquer dessus...). Par ailleurs, tu as des MP (messages privés) pour écrire aux personnes en privé, n’hésite pas à les utiliser lorsque tu ne veux pas que ton message soit lu par tous les Internautes.
Bien cordialement,

Dolce
Mar 23 Jan 2007, 17:36 par dolce vita sur Annonces

Editions le passage

Bonsoir,

Je ne sais pas où poster cette info (à faire circuler) concernant l’édition des textes érotiques.
Pour les personnes que cela peut intéresser :



Les éditions du passible, maison d’édition associative travaillant exclusivement à compte d’éditeur, a en projet de créer une anthologie de poésie érotique contemporaine sur support papier.
Un projet à long terme qui ne verra le jour que d’ici un an à peu près. Dans ce but, Les éditions du passible recherchent des auteurs (ou amateurs éclairés) contemporains.

Si vous souhaitez participer à ce projet, faites parvenir quelques uns de vos textes, soit par courrier à :

Les éditions du passible
57 rue Saint Marc
29 200 BREST

soit par mail (en fichier Word) à : emeric.cloche@voila.fr

Les auteurs garderont les droits de leurs textes. Il est fort probable qu’ils ne toucheront pas de droits d’auteurs ou très peu, mais recevront au moins un exemplaire de l’anthologie pour leur collaboration au projet.

Pour l’instant les propositions de textes peuvent s’envoyer sous pseudo. Tous les textes érotiques poétiques sont les bienvenus quelques soient leur forme et leur taille.



(info transmise par Cyr)
Dim 18 Déc 2005, 00:35 par Lorely sur Annonces

Avis de passage

Chaque matin, je relevais mes mails avec impatience. Cherchant un numéro en expéditeur. Rien, rien ne venait. J’avais effacé l’image, ne me restait que le souvenir. Le souvenir de la surprise, de la découverte, de l’angoisse d’avoir été prise dans mes jeux amoureux.
Le temps continuait de défiler, je poursuivais ma quête pour lutter contre l’ennui des minutes et des heures, inventais de nouveaux lieux pour mon amoureux et moi, des amours surprises pour qu’il ne s’endorme pas. Ce matin, je me souvins que je n’avais pas relevé mon courrier depuis trois jours. Les journaux débordaient de la boîte, poussant au fond du rectangle métallique les rappels de paiement que je pousserais à mon tour au fond de ma mémoire.
-Semaine des prix foux au GB - Promotion sur la Playstation chez Art et Music - Nouvel arrivage de décorations d’hallowen à la FoireFouille - Facture téléphone- Belgique loisir - Electrabel - Editions Bayard - Avis de passage - ...


Avis de passage?
Ven 14 Oct 2005, 12:26 par la marquise de sade sur Les liaisons sulfureuses

Incidence des échanges virtuels sur les rapports humains

Les études scientifiques récentes tendent à montrer que les rapports amoureux seraient basés, en grande partie, sur des échanges chimiques (phéronomes). Il apparaît au contraire, pour qui utilise internet, qu’il est possible de tomber amoureux d’une personne située à une distance telle qu’elle exclut la proximité physique comme rapport causal.
En soi, c’est plutôt une bonne nouvelle en cela qu’elle différencie définitivement l’homme du reste du règne animal. S’il reste d’actualité le fait qu’une jeune fille, par exemple de type bimbo, se trémoussant devant un de ses congénères mâle, suscitera invariablement chez celui-ci le désir sexuel, à l’instar de la parade amoureuse chez des espèces plus primitives, observable chez la plupart des mammifères mais aussi des insectes ou des oiseaux, il n’en est pas moins vrai que l’homme reste le seul être de la création dont le siège du désir se situe au niveau de l’intellect, et pas seulement de l’affect.
Cette théorie, que rien, a priori, n’empêchait de voir le jour lors des siècles passés, est mise en lumière par l’essor récent des échanges cybernétiques. Le projet Arpanet, développé par le département de la défense américain à la fin des années soixante, et son rejeton civil, internet, mais surtout son appropriation par le grand public au milieu des années quatre-vingt-dix (nonante) dû à la conjonction du développement du langage HTML (web) et de la réduction des coûts de production des puces de silicium (PC à mille euros), a permis à nombre d’utilisateurs (internautes) aux motivations diverses et variées (hasard, comportements inadaptés en société traditionnelle, goût du jeu, vie familiale morne, perversité) de devenir des consommateurs assidus de rencontres virtuelles.
Le principe, simple, consiste à se connecter à un serveur, lequel y trouve son compte en recettes publicitaires et analyse de méta-données comportementales recueillies à faible coût, et de choisir un(e) partenaire afin d’établir un dialogue virtuel. De ce dialogue virtuel s’ensuit parfois, et, chose curieuse, plus souvent que dans les rapports issus de contacts réels, une relation amoureuse.
Cette relation diffère toutefois de la relation classique en cela qu’elle est basée à l’exclusive de tout rapport physique. Du fait de cette orientation purement intellectuelle, il serait aisé de penser que les rapports engendrés sont plus profonds, puisque installés sur des bases plus nobles, tendant à s’approcher de l’idéal de l’amour platonique. Las, la chair étant ce qu’elle est, bien souvent la réalité reprend ses droits, et ce qui aurait pu être une fin idéale devient souvent un moyen comme un autre d’atteindre le rapprochement physique. Chez l’homme comme chez tout animal, le mâle ressent le besoin irrépréssible de pénétrer, et, bien que la femelle se satisfasse souvent de la seule certitude qu’on désire la pénétrer [MH-1991], le coït apparaît in fine comme l’objectif commun.
Passée l’étape de la séduction virtuelle, pour peu que les protagonistes se soient mis d’accord, vient le moment de la rencontre réelle. Des théories [MqS-2004] avancent que cette rencontre ne peut être que source de désillusion, due, pour l’essentiel, à un malentendu lors de la phase précédente (séduction cybernétique), malentendu né de l’idéalisation excessive de l’autre, le virtuel gommant les aspects rédhibitoires du réel.
Certes, les progrès récents en matière de compression de données, d’amélioration technique des réseaux (ADSL et autres hauts débits) permettent de s’approcher tant que faire se peut du contact réel (webcams, cyber sex). Force est de constater cependant qu’aucune solution n’est à ce jour réellement satisfaisante. La rencontre est souvent un échec. La question reste de savoir si la proportion d’échecs pour ce type de rencontres issues du web est comparable à celui de rencontres amoureuses traditionnelles (chez des amis, sur le lieu de travail, au monoprix, en discothèque, ou, pour les ruraux, lors du bal du 14 juillet).
Tout laisse à penser que le dialogue virtuel préalable a déblayé le terrain, et que les sujets de fâcherie évidents (opinions politiques divergentes, avis diamétralements opposés sur Céline Dion ou Johnny) ont été évoqués et ne constitueront pas d’obstacle imprévu. De même, l’échange de photos a atténué l’inattendu potentiel, et, si une mauvaise surprise reste toujours possible (photos truquées, dévoilement de tatouages imprévus et rigolos), l’inverse est aussi vrai (pénis plus grand en vrai que sur la webcam pour les mâles, goût pour le port du string pour les femmes). En ce qui concerne les problèmes apparaissant sur le plus long terme (belle famille envahissante, ronflements, flatulences nocturnes), leur apparition peut être également facteur d’échec, mais il en va de même pour les rencontres classiques: à ce niveau, pas d’élément discriminant de différenciation.
L’ensemble de ces éléments devraient donc donner aux rencontres physiques issues de virtuel un taux de chance de réussite sinon largement supérieur, tout au moins significatif sur les rencontres traditionnelles. L’analyse sociologique de nombreux cas comparés montre pourtant qu’il n’en est rien, car, et c’est là le paradoxe, cet avantage concurrentiel est totalement gommé par l’effet "retour au réel". La concrétisation d’une rencontre virtuelle est en fait le pendant moderne de l’assouvissement d’un fantasme : un fantasme assouvi n’est plus un fantasme. Cet effet "retour au réel" peut être vécu avec fatalisme pour les plus aguerris, ou avec violence et dépression (à l’instar de candidats de télé-réalité à leur sortie du château) pour les plus faibles.


[MH-1991]: Michel Houllebecq Rester Vivant, éditions La Différence, 1991.
[MqS-2004]: Marquise de Sade, correspondance avec l’auteur, 2004

Gavroche. lunettes
Mar 13 Juil 2004, 20:58 par gavroche sur Amour internet
Page 1 sur 1

Ecrire sur éditions

Ecrire sur éditions Nouveau sur le site, Forums d'écriture, La Madolière, Editions le passage, Avis de passage, Incidence des échanges virtuels sur les rapports humains,
Il y a 6 textes utilisant le mot éditions. Ces pages présentent les textes correspondant.

Bonne lecture !

Derniers textes

Livres recommandables

Éloge des femmes mûres: Les souvenirs amoureux d'András Vajda
Stephen Vizinczey
Folio
Le carnet de Rose : Suivi Sept nuits et l'exclue
Alina Reyes
Pocket
Cinquante nuances de Grey
E L James
JC Lattès
Journal intime de mon sexe
Anonyme
Pocket
La Pharmacienne
Esparbec
La Musardine
Grammaire érotique
Laurin Jacques
La Musardine
Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu
On ne badine pas avec l'amour à 1,55 euros
Alfred MUSSET (de)
Pocket
Itinéraire d'une scandaleuse
Clara Basteh
Pocket
Les fables de l'Humpur
Pierre Bordage
Editions 84


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

La citation d'amour

Un baiser fait moins de bruit qu'un canon mais l'écho en dure plus longtemps.

Oliver Wendell Holmes.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017, 18:47
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1232 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Maria1996
  • Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 11 Invités et 0 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Aucun
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite