C'est tjs triste

Je crois que c’est le risque avec le virtuel tu sais ? Cela fait du bien - pardon - de lire votre dialogue tout simplement parce que je ne me sens pas un cas isolé même si je me dis souvent que je dois être une extra terrestre avec mes valeurs démodées !
Combien de fois, j’ai voulu croire à une belle histoire et en fait, bien souvent, je me suis retrouvée avec mes illusions et en face de moi rien à voir avec ce que j’espérais !! Oui, bon, pas plus tard qu’hier avec "P" qui semblait un homme merveilleux tellement tel que je le souhaitais : droit, intègre, franc, drôle, amoureux, capable de partage, tout quoi ! rire !! Bon, la réalité est bien moi belle, je suis fière de moi j’ai réussi à le voir avant d’avoir à regretter quoi que ce soit, c’est déjà ça, bah, c’est la vie ! On souffre ? c’est au moins que nous avons un coeur, on est déçu ? c’est qu’on a une et un but !!
il y a des moments où l’on peut baisser les bras mais bon la vie est la vie malgré tout, il faut la savourer autant que faire se peut ! Il faut arriver à sourire à ce qui peut arriver de bon sans regretter ce qui n’est pas !
Sans se dire : mais qu’est-ce qui fait que je ne le ou la trouve pas ? ! Rire : le jour où j’y arrive vraiment, je vous donne la recette ! Promis !!
Allez, de gros baisers aux coeurs tristes et plein de courage à vous amis de plume !!

Bien amicalement,

Dolce

ps : un jour je sais qu’il viendra à moi l’homme que j’espère ! J’y crois !
Jeu 13 Oct 2011, 17:25 par dolce vita sur La déclaration d'amour

Toussaint : en hommage aux mots morts, sans âme

Un petit pas, deux petits pas, trois petits pas
Puis s’en va…
Tout s’en va, emportés par des mots
Des mots d’amour, des mots lourds
Lourds de silence sans
Des mots perdus, des mots disparus
Des mots volés, envolés, enterrés
Sans larmes, sans âmes
Rêver ? Non, piègé et dégoûté
Jeu 21 Oct 2010, 00:51 par Solina sur Mille choses

Bulle écarlate

Elle passait légère les jours de jachère, le regard se fascinait du grain usé du pavé il fallait surprendre pour s’illuminer de ce bleu moiré tremblant dans ses prunelles. Vêtue de réglisse elle s’asseyait à la terrasse buvait son café. Elle demandait toujours un verre d’eau. Elle restait ainsi à la même place farfouillait dans sa besace en sortait un calepin écorné triomphante on ne savait pas vraiment pourquoi griffait quelques notes. On s’est aimés.
Elle était chevelure rouge qu’elle suggérait cape d’invisibilité lorsqu’il fallait dissimuler des larmes.
Ou bien c’était un livre front plissé elle s’appliquait contemplative des rêves éternels ; comme curieuse sa concentration vacillait dans les conversations chuintantes des esprits autochtones de l’estaminet elle rangeait alors le secret linéaire dans le ventre boursouflé de sa besace grise.
Les mains sont les tapissières ferventes des horizons possibles. Les siennes potelées étaient nerveuses évasives agrippant la matière pour mieux s’y condenser apposant leur empreinte sur l’écorce éphémère d’un arbre centenaire.
On s’est aimés. Une fille encombrée de tracas éprise de farfelu une fille ectoplasme de l’absurde, souple instinctive avec des humeurs de caméléon.
Elle s’animait étrangement, précipitée éveillée habitée de tendresse lorsqu’elle se prenait d’étonnement pour une couleur de vie , une blessure découverte subrepticement dans le lit crépusculaire d’une rivière, pour une utopie qu’elle pensait consanguine à la mienne.
Elle était Aubépine, l’amicale des embruns, émotive, elle était bulle écarlate au matin orageux, vibrante avec du sel dans la voix.
On s’est aimés. Je dormais blotti dans les mailles suaves de sa peau opaline. Sous mes doigts elle épousait mes désirs ondulait sensuelle offerte à mes baisers.
L’aurais nommé Espérance qui rêvait de Mer, d’étendues infinies qu’il faudrait traverser jusqu’à l’oasis-guérison.
Avec moi, emportés nous serions dans l’encre indocile d’une constellation.
Sam 27 Juin 2009, 13:15 par cirrhus sur Parler d'amour

L'amour cet ennemi

Pourquoi craindre l’amour et le considérer
Comme un danger, un traître, un gueux ou un félon ?
Pourquoi donc résister et ne plus lâcher prise ?
On a été trahi : tout espoir est-il mort, sommes-nous morts aussi ?

Et pourquoi renoncer à la douceur de vivre
A l’amour qu’on étouffe au plus doux de son sein ?
Notre armure nous oppresse ne sentons-nous plus rien
Pas même la douleur arrivant bien à sourdre ?!

Pourquoi notre énergie éteint-elle la flamme
Qui ferait notre joie et grandir notre force ?
Dès lors, ne cultivant plus notre mais ce qui nous détruit
Pour le plaisir de ceux qui veulent nous réduire...

Devons-nous oublier ce à quoi l’on aspire
Et l’élan qui de nous demandait à jaillir ?
Par quel renoncement on tue la vie en nous
Et l’amour... qu’elle inspire ?!

Et parce que j’ai souffert et que je souffre encore
Vais-je donc sacrifier le plus cher des trésors ?
Et si mon coeur est las parce qu’il est malmené
Je ne peux pourtant pas renoncer à t’aimer...

Qu’importe si je suis seule à chérir cet amour
Qu’importe si jamais il n’y aura de retour
Si jamais plus mes yeux ne verront ton image
Si tes pas à jamais bouderont mon rivage

Tant qu’il voudra de moi moi je l’abriterai
Et toute ma douceur je lui dispenserai
Le protégeant des rires et autres colibets
Cet amour est en moi et le respecterai.
Ven 15 Mai 2009, 21:36 par dolce vita sur Mille choses

Attendre

Attendre que le téléphone sonne
Attendre que tes pas résonnent
Attendre que tu veuilles un jour
Me donner ton amour

Attendre une romance
Dans l’indifférence
A boire du thé
Dans un bar enfumé

Attendre sans
Car je sais d’avance
Que les dés sont pipés
Mais n’en avoir rien à cirer

J’attends sans arme
Si ce n’est quelques larmes
Pour que quelque chose se passe
Pour sortir de l’impasse

Attendre à fleur de peau
L’imaginaire au galop
Et les heures en suspens
Comme au bon vieux temps
De mon adolescence
Au bord de la démence

Mais pourquoi ne pas y plonger
Pour tout oublier ?

Je nagerai dans le bonheur
A coups d’anti-dépresseurs
Je tuerai père et mère
Et vivrai dans un désert

Libérée de mes pensées
Dans ma camisole ouatée
Promis, juré, j’arrêterai de rêver
Je t’oublierai, mon tendre
J’oublierai d’attendre
Jeu 11 Sep 2008, 13:33 par AFDM sur Parler d'amour

La vie ( 31 )...

Ce sont les questions qui sont le sel de la vie.
Les réponses, il faut s’en garder : elles peuvent tuer.


Benoîte Groult


On pourrait imaginer la vie comme un long chemin
parsemés de questions...sans réponses...pour ne
pas perdre les illusions qui nous font vivre...
, je crie ton Nom...


Marie
Mar 08 Juil 2008, 11:37 par Satine sur Mille choses

Espérance ( 18 )...

Lorsqu’on a perdu toutes ses illusions, il reste encore à perdre l’illusion suprême qui est de se croire sans illusions.

Claude Roy

La dernière illusion est de croire qu’on les a toutes perdues.

Maurice Chapelan

Moi en errance
Tu me fais vivre

Marie
Lun 14 Avril 2008, 22:13 par Satine sur Un monde parfait

A TE REGARDER GRANDIR

A TE REGARDER GRANDIR


*INTRO SOLO : PIANO.

Comme le soleil aspire la rosée
En ton cœur absorbe mes pensées
Nourris mon corps de pain
Et mon esprit de tes mains

Si j’avais pu, je t’aurais donné le sein
Collée tout contre moi
Ce que je te sentais si bien
Blottie, entre mes bras

*REFRAIN X1 :

*Depuis que tu es née
Je ne peux pas le renier
Ma vie, s’est vraiment transformée
Personne, ne peut rien y changer
Ni les regrets de ta mère
Ni moi, l’amour de ton père
Je prends vraiment plaisir
A te regarder grandir…

Ton amour, m’apporte ce rêve merveilleux
Ou tout le monde, serait heureux
Je pense à toi, souvent
A vrai dire, c’est tout le temps

Chaque jour j’admire tes sourires
Chaque jour, se dessine des je t’aime
Ma petite fleur des îles
Mon bébé, ma petite fille

*REFRAIN X1 :

*Depuis que tu es née
Je ne peux pas le renier
Ma vie, s’est vraiment transformée
Personne, ne peut rien y changer
Ni les regrets de ta mère
Ni moi, l’amour de ton père
Je prends vraiment plaisir
A te regarder grandir…

Mais aujourd’hui, ma faible raison se trouble et se confond
Comme pour pardonner, l’instinct répond
Du fruit que la vie a apporté
D’une frêle , qu’un père peut donner

Et c’est mon cœur qui s’aiguise
Au biseau de ton âme
Et c’est ton cœur qui s’aiguise
A m’éviter une larme

*REFRAIN X1 :

*Depuis que tu es née
Je ne peux pas le renier
Ma vie, s’est vraiment transformée
Personne, ne peut rien y changer
Ni les regrets de ta mère
Ni moi, l’amour de ton père
Je prends vraiment plaisir
A te regarder grandir…

Poussé vers de nouveaux rivages
De nuit comme de jour
Jamais sur l’océan des sages
On a vu jeter l’encre, d’un si bel amour

D’une sanglante lumière
Sillonne une horrible prière
Entre un passé qui s’évapore
Et un avenir qui s’ignore

*REFRAIN X1 :

*Depuis que tu es née
Je ne peux pas le renier
Ma vie, s’est vraiment transformée
Personne, ne peut rien y changer
Ni les regrets de ta mère
Ni moi, l’amour de ton père
Je prends vraiment plaisir
A te regarder grandir…

Et c’est bien parce que le bonheur est si fragile
Qu’il se façonne comme de l’argile
A ce lien qui nous unis
A jamais, je te promets ma vie

Et si ce banal encens, qui brûle mes mains
Se mesure au méprit, qu’on a fait des humains
C’est qu’avec l’effort, de l’orgueil en souffrance
On n’a jamais su, sortir ces mots du silence

*PETIT PONT SANS MUSIQUE : EN PARLANT.

*Je t’aime… Anaïs

*REFRAIN X1 :

*Depuis que tu es née
Je ne peux pas le renier
Ma vie, s’est vraiment transformée
Personne, ne peut rien y changer
Ni les regrets de ta mère
Ni moi, l’amour de ton père
Je prends vraiment plaisir
A te regarder grandir…

*LE FINAL : SOLO VIOLON.

leslarmesducoeur
Jeu 20 Sep 2007, 08:02 par leslarmesducoeur sur Le grimoire d'amour

Espérance ( 17 )...


Pourquoi ?...

Avoir la foi en elle
Pour qu’elle me donne des ailes...

Pour défendre une Vie
Ma Vie...

Pour que
Donne à " Liberté, j’écris ton nom "
Un sens...

Marie
Mar 28 Août 2007, 16:34 par Satine sur Un monde parfait

Espérance ( 16 )...

Espérance pour quoi?

Un amour volé
Une histoire trompée
Un coeur brisé
A jamais

Plus d’espoir
Je broye du noir
Alors
Au revoir...
Mar 28 Août 2007, 02:15 par Loyd sur Un monde parfait

Espérance ( 15 )...

A toi mon frère que j’aurais aimé
Que tu sois...
Je n’en puis plus
D’être le Jouet
De ta vengeance



Reviens ,
Donne moi de la force...

Marie
Dim 26 Août 2007, 18:30 par Satine sur Un monde parfait

Espérance ( 14 )...

tu m’as trahi
Aujourd’hui


J’ai besoin de Toi...
Pour me donner
Encore le goût de
Vivre...


Marie
Dim 26 Août 2007, 17:53 par Satine sur Un monde parfait

Espérance ( 13 )...

La vraie sagesse nous conduit à cela...
Maîtrise...
Même celle de la folie de l’Amour...


Pourquoi me fuis tu ?


Marie
Mar 21 Août 2007, 22:20 par Satine sur Un monde parfait

Espérance ( 11 )...

« La sagesse, c’est d’avoir des rêves suffisamment grands
pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit »

Oscar Wilde


M’aideras tu
A trouver le chemin
De la sagesse...


Marie
Lun 20 Août 2007, 18:15 par Satine sur Un monde parfait

Espérance ( 10 )...

Simples êtres humains
Que nous sommes
Ayons l’humilité
De reconnaître
Que nous avons tous
Besoin d’être aimés...

La quête de l’amour est notre destinée...
, où te caches tu ?


Marie
Lun 20 Août 2007, 16:12 par Satine sur Un monde parfait
Page 1 sur 2 Aller à la page 1, 2  Suivante

Ecrire sur espérance

Ecrire sur espérance C'est tjs triste, Toussaint : en hommage aux mots morts, sans âme, Bulle écarlate, L'amour cet ennemi, Attendre, La vie ( 31 )..., Espérance ( 18 )..., A TE REGARDER GRANDIR, Espérance ( 17 )..., Espérance ( 16 )..., Espérance ( 15 )..., Espérance ( 14 )..., Espérance ( 13 )..., Espérance ( 11 )..., Espérance ( 10 )...,
Il y a 22 textes utilisant le mot espérance. Ces pages présentent les textes correspondant.

Bonne lecture !

Derniers textes

Livres recommandables

Éloge des femmes mûres: Les souvenirs amoureux d'András Vajda
Stephen Vizinczey
Folio
Le carnet de Rose : Suivi Sept nuits et l'exclue
Alina Reyes
Pocket
Cinquante nuances de Grey
E L James
JC Lattès
Journal intime de mon sexe
Anonyme
Pocket
La Pharmacienne
Esparbec
La Musardine
Grammaire érotique
Laurin Jacques
La Musardine
Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu
On ne badine pas avec l'amour à 1,55 euros
Alfred MUSSET (de)
Pocket
Itinéraire d'une scandaleuse
Clara Basteh
Pocket
Les fables de l'Humpur
Pierre Bordage
Editions 84


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

La citation d'amour

Un baiser fait moins de bruit qu'un canon mais l'écho en dure plus longtemps.

Oliver Wendell Holmes.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017, 18:52
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1232 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Maria1996
  • Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 21 Invités et 0 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Aucun
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite