1er mars 1947

Et voilà qu’aux alentours du 1er mars 1947 un petit malin… en tout cas, un peu plus malin que les autres arrive le premier à la rencontre de l’ovule et que leur union façonne l’être que je suis …
Me voilà donc en « formation » et je commence par me chercher un nid douillet où je vais pouvoir m’accrocher, car déjà … si tu as l’intention de me déloger … il va falloir t’y prendre de bonne heure ! Non, mais des fois !
Alors, voyons voir … commençons par prévoir la nourriture nécessaire à mon développement aussi, séparons-nous en deux : une partie qui me nourrira et… moi !
Très vite, je commence à m’engourdir, je déteste rester immobile… alors, pardon maman, mais je change un peu de position si cela ne t’embête pas trop… et puis si ça t’embête… après tout, c’est toi qui l’as voulu, n’est-ce pas ? Et puis en plus, j’ai envie de faire pipi… c’est chouette ici, j’y ai tout mon confort !
Ha ! Tiens ? C’est quoi ça ? C’est toi maman ? Quand même, tu te manifestes ! Je commençais à croire que j’étais toute seule, moi ! Hum ! C’est bon cette caresse, je sens que je vais souvent te rappeler à l’ordre pour être sûre que tu ne m’oublies pas ! On essaie ? Et vlan ! Un coup de poing … et vlan ! Un coup de pied ! Tu ne penses pas que tu vas m’oublier aussi vite que ça, non !
Hummmm , elle n’est pas mauvaise cette eau… Hic ! … Hic ! … Hic ! … Voilà que je suis prête à m’étrangler, il va falloir que je m’autodiscipline, surtout ne pas abuser des bonnes choses ! Allons ! Un peu de sérieux ! Tiens, c’est bizarre voilà que je fais des drôles de trucs… c’est cela que les adultes appellent « respirer » ? Il va falloir que je me documente… je n’aime pas ne pas savoir quelque chose ! C’est agaçant à la fin !
Hum ! Merci maman pour cette douce caresse, mais… c’est quoi que tu écoutes ? « Parlez-moi d’amour … redites-moi des choses tendres… »* c’est joli ça maman, tu la chanteras encore ? Dis ? …
C’est quoi tous ces bruits ? Tu sais je préfère de beaucoup quand tu chantes, tes , tu veux que je te dise, et bien, ce n’est pas terrible… surtout quand j’ai envie de dormir… Bon, je sais, je suis une râleuse, mais il va falloir que tu t’y fasses, parce que ce n’est qu’un commencement… n’est-ce pas ?
Dis-moi ? il va peut-être falloir que nous fassions connaissance… qu’en penses-tu ? Je me demande quelle tête tu peux avoir et puis, je commence à être un peu à l’étroit ici… Nous allons réfléchir à la meilleure façon de mettre un terme à tout ça…
Mar 02 Fév 2016, 14:07 par Joa4763 sur Un monde parfait

Hallelujah

Laisse tomber Tulipe, tu ne sais même pas ce qu’aimer veut dire, tu ne sais que vomir ta haine de toi et de l’autre... Tu n’en as pas marre de te vautrer dans ta fange? Lâche les étoile mon vieux tu ne ferais que te brûler sans comprendre. Et aime ta bouteille elle est comme toi : vide de ce qui est bon, de ce qui est beau : creuse comme un radis. Rien au fond que du paraître, du vent. De la gueule et qui pue. Tu ne peux comprendre cette fidélité hein ? Et pourtant ne fais-tu pas le toutou toi-même devant une femme qui n’a que des illusions à te donner ? Qui passe de bras en bras sans se soucier des tiens ? Finallement c’est de toi dont tu te moques.. Tu as raison de le faire. Tu es pitoyable mais tu n’inspires pas ma pitié, ton attitude est par trop abjecte. Laisse Sébastien à son amour et à sa constance. Un jour, il connaîtra l’amour partagé parce qu’il le cherche en toute humilité et parce qu’il est bon. Mais toi ? Tu vomiras encore contre l’Infini que tu ignores...
Epargne nous ta prose maladroite et confuse. On n’en a que faire de tes d’ivrogne.
Couché le chien !
Dim 07 Déc 2008, 10:43 par dolce vita sur La vie à deux

Mi-nue, oui...

00 : 17

... Phéromones et non-sens
Palpitation d’hormones
Gargouillis d’essence

Fêtons l’imprévu
Misogynie infinie
De l’absence de vertu

Glaçons, Menthe à l’eau
Vanille-fraise dans ton dos

Mettre à l’aise le second
Pour ces cultes que nous vouons

... ...
Mer 26 Jan 2005, 00:31 par Rose sur L'amour en vrac
Page 1 sur 1

Ecrire sur gargouillis

Ecrire sur gargouillis 1er mars 1947, Hallelujah, Mi-nue, oui...,
Il y a 3 textes utilisant le mot gargouillis. Ces pages présentent les textes correspondant.

Bonne lecture !

Derniers textes

Livres recommandables

J'ai renoncé à vous séduire
Pierre Sansot
Desclée de Brouwer
Écrire - un plaisir à la portée de tous: 350 techniques d'écriture créative
Faly Stachak
Eyrolles
Les Principes d'Erthy
Olivier Le Marque
Editions le Cercle
Des désirs et des hommes
Francoise Simpère
Pocket
ITINERAIRE D UNE SCANDALEUSE
CLARA BASTEH
Pocket
Cinquante nuances de Grey (Fifty Shades, Tome 1)
E L James
JC Lattès
Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu
Le Parfum
Patrick Süskind
Le Livre de Poche
LE JOYAU
Jacques Monfer
Blanche
Journal intime de mon sexe
ANONYME
Pocket


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

La citation d'amour

L'amant sans fortune peut être aimable, mais il ne peut être heureux.

Florian.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Jeu 16 Juil 2020, 18:06
  • Nos membres ont écrit un total de 4442 textes
    Nous avons 1234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est brancher
  • Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 17 Invités et 0 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Aucun
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite