Noir...

La vie en noir
C’est ce soir
Voila une rime bien facile
Qui ne traduit pas ma déprime
Y a des soir comme cela
Où rien ne va
Pour reprendre un artiste
Qui ne rend pourtant pas triste...

Je vois pas le bon côté des choses je vois que le mauvais,
Et je m’explose à p’tite dose,
Je m’expose à ne plus n’avoir rien que des regrets,
Mais ça m’énerve, ca me gonfle, ca me prends l’bide,
Faut pas que je me dégonfle, mais c’est speed,
Faudrait que j’trouve un genre de plan pour faire que les choses aillent mieux, et
Un moyen d’être heureux.

hommage à volo!

Loyd
Lun 11 Avril 2011, 21:01 par Loyd sur Mille choses

Paix intérieure

La paix intérieure ne vient pas de l’être aimé
C’est juste un plus au bonheur individuel

Loyd
Lun 26 Juil 2010, 23:47 par Loyd sur Citations

Passion

Dans les flammes de la passion
On finit toujours par se brûler

Loyd
Lun 19 Juil 2010, 19:45 par Loyd sur Citations

Est ce que je prends trop soin de toi?

C est une question que je me suis déjà posée
C’est une affirmation déjà exprimée
Moi prendre soin de toi, tu aimes cela
Mais seulement dans certaines mesures
Des mesures que je ne connais pas
Moi qui suis dans la démesure
Qui dépendent de ce que tu vis toi
Et de ce que tu penses toi
Choses sur lesquelles je n ai aucune prise
Je sais qu’il te faut des moment où je suis tranquille
Pour qu’à ton tour tu prennes soin de moi
Je ne sais pas deviner ces moments
Je souhaiterais que tu n’aies pas à les chercher
Mais seulement sans te questionner
Quelque soit l’instant, tu le fasses
Ne te méprend pas, je suis heureux
De ces tendres instants que nous vivons
Ces jours présents, partagés
Juste parfois anxieux de te donner l’occasion
De pouvoir en nous te réaliser complètement
Sans attendre un instant particulier
Et ainsi atteindre ensemble
Des sommets inimaginés....

Loyd, songe d’une nuit d’été...
Lun 12 Juil 2010, 23:03 par Loyd sur La vie à deux

Une passion... c'est quoi?

Une guêpe m’a piqué d’amour,
je suis couverte de toi, depuis ton bonjour.
Et j’ai eu beau gratter ma peau, tous les jours de bas en haut
ça n’y fais rien...
Comme la piqure ne désenfle pas, je m’suis mise à avoir peur,
peur de toi et moi...
Mais l’amour est fait ainsi, on a beau désinfecter, ça n’y fait rien...

Zaza que partage Loyd
Sam 29 Mai 2010, 00:27 par Loyd sur La vie à deux

Un ptit peu

Je vois pas le bon côté des choses je vois que le mauvais,
Et je m’explose à p’tite dose,
Je m’expose à ne plus n’avoir rien que des regrets,
Mais ça m’énerve, ça me gonfle, ça me prend l’bide,
Faut pas que je me dégonfle, mais c’est speed,
Faudrait que j’trouve un genre de plan pour faire que les choses aillent mieux, et
Un moyen d’être heureux.
Je perds pied, je m’enfonce, y’a plus rien qui m’soutient,
Même si je cherche pas de réponse quand je me défonce au chagrin.
Je sais plus faire la fête, mais c’est con,
Faudrait plutôt que j’m’inquiète d’une raison,
Pour faire que les choses aillent mieux, et
Un moyen d’être heureux.

Tu me manques, moi c’est bien moins bien que d’nous deux,
Je t’aime merde encore un p’tit peu.
Je joue avec le feu,
La tête en état d’âme,
Et je fais de mon mieux pour me descendre en flamme.
Je me suis comme mon ombre
Et c’est à perdre haleine,
A chaque fois que je compte le nombre de faux pas que je me traine.
Ce qui passe sur moi n’a pas un beau visage,
Mais on dirait que j’ai plus que ça à offrir en partage,
Ça doit être ma pénitence, une sorte de punition,
Un genre de preuve dans l’existence,
Dont faudrait que je fasse l’initiation.
Je me tape des coups de barre,
A me filer des crampes,
Et je suis passé maître dans l’art de me coller des trempes.
Je m’excuse plus d’être amer par excès de politesse,
Et quand je m’use de colère c’est pas exprès, par faiblesse.
Je tue le temps par habitude, je respire pas j’me fume,
Et c’est devenu une attitude d’avoir le cœur en brume,
Et même si je tourne pas rond, je sais trop bien la fin,
Avant que je touche le fond je n’irais pas bien loin.
C’est au dessus de mes forces, mais c’est sans importance,
Au rythme où ça se corse, de tenir la distance.
Je bluffe pas j’me couche, c’est un jeu de malade,
De prendre ce qu’il faut comme douche, pour garder l’esprit crade.

J’ignore si c’est un comble, au point ou ça me mine,
De devoir mettre tout de fond en comble dans un champs de ruine.
Je m’essouffle et j’étouffe, il faut que je souffle un peu.
Que je trouve vite un genre de plan pour faire qu’les choses aillent mieux.
Tu me manques, moi c’est bien moins bien que d’nous deux,
Je t’aime merde encore un p’tit peu.

Je vois pas le bon côté des choses je vois que le mauvais
Et je m’explose à p’tite dose,
Je m’expose à ne plus n’avoir rien que des regrets,
Mais ça m’énerve, ca me gonfle, ca me prend l’bide,
Faut pas que je me dégonfle, mais c’est speed,
Faudrait que j’trouve un genre de plan pour faire que les choses aillent mieux, et
Un moyen d’être heureux.
Je perds pied je m’enfonce, y’a plus rien qui m’soutient,
Même si je cherche pas de réponses, quand je me défonce au chagrin
Je sais plus faire la fête, mais c’est con,
Faudrait plutôt que j’m’inquiète d’une raison,
Pour faire que les choses aillent mieux,
Un moyen d’être heureux.

Volo

Loyd dans l’âme
Ven 05 Mars 2010, 11:00 par Loyd sur Citations

Amour une drogue ou amour passionnel ?!

Bonjour ou bonsoir Loyd,

Si tu le permets je vais répondre paragraphe par paragraphe...

"Je présente ce passage qui exprime toute la dureté que peut être un amour passionnel qui se dérobe à vous, vous plongeant le plus grand chaos et comparant cette situation à juste à titre à celle d’un junkie en manque de sa came ! "

Bon, pour toi, l’amour passionnel c’est ça ? Soit. Pour moi cette définition c’est celle de l’amour fusionnel ; ce type d’amour qui fait qu’on a vis-à-vis de l’autre une relation de dépendance au même titre que le junky si tu veux ou que l’enfant vis-à-vis du parent. Il conviendrait de savoir ce que tu mets exactement comme signification derrière ce concept.

"Tu me dis que la souffrance c’est
- une situation de déséquilibre
- une uni latéralité dans les attentes
- une frustration
Ce sont là tout des symptômes d’un manque donc en adéquation avec la comparaison de la drogue. Mais plus important, c’est le côté chute désespérante de l’être meurtri dans un tourbillon négatif empirant sa propre situation malgré lui. "

Bon. Une relation humaine, amicale ou amoureuse se fait dans l’échange et l’équilibre. Si l’un tend vers l’autre mais que l’autre ne tend pas vers l’un et bien, fatalement, le premier se casse la figure... Il se retrouve à tendre vers... du vide. C’est sûr que c’est frustrant. Après, si l’individu a des attentes vis-à-vis de l’autre malgré tout il va forcément y avoir souffrance. Si il a besoin de l’autre comme tu le dis contre toute logique, envers et contre tout on tombe dans le fantasme et le fantasme nuisible : puisque jamais la réalité ne lui permettra de réaliser ce fantasme. La névrose n’est pas loin... Si tu as le désir de l’autre c’est autre chose et si ce désir est réciproque alors l’amour est vécu avec plus ou moins d’intensité en fonction du sentiment mais cela génére du bien-être. La souffrance n’est pas - attention - l’apanage de l’amour c’est celle de l’unilatéralité dans les attentes ou dans le sentiment.

"Tu n’apprécies pas ce texte où ton interprétation personnelle n’y voit pas la force et la décadence que j’y perçois. Pas de problème, chacun ses goûts! "

Je vois bien la décadence et c’est bien pour cela que je n’apprécie pas... L’amour peut aussi élever... J’aime davantage...

"Pour le danger, là je ne vois pas du tout... "

"Par contre, tu parles de "Attention à ces théories qui présentent l’amour humain comme un amour inférieur à celui qui unie l’humain à une quelconque divinité... C’est facile, là on est à fond dans le virtuel, le fantasme, la sublimation du désir, mais pour l’amour incarné, à deux, la Vie, on repassera... "...
J’avoue que j’ai pas suivi et serait intéressé par quelques explications sur ces idées... "

Ce type de texte me fait penser à toute la littérature émanant d’un courant de pensée catholique. Où l’on montre l’amour humain comme une relation de dépendance et non comme quelque chose qui peut faire du bien un sentiment qui au contraire libère... Et oui !! Voilà pourquoi j’ai écrit que je trouve cela dangereux pour faire bref...

Bonne soirée, journée.

Dolce
Sam 17 Oct 2009, 16:36 par dolce vita sur La vie à deux

L'amour, cette drogue ?!

Bonjour Loyd,

Ce qui me gène avec ce type de propos c’est notamment l’interprétation qui est faite de la souffrance. Selon moi, elle ne provient pas d’une addiction à l’autre mais d’une situation de déséquilibre. L’un aime et donne, l’autre a donné et d’un coup sans transition s’est détourné de l’autre. S’il n’y avait pas d’amour, de sentiment, la belle affaire pour celui qui est éconduit, on oublie la personne qui nous procurait des sensations avec des substituts ou un autre humain. Non, je pense que la cause de la souffrance n’est pas dans une quelconque addiction mais du fait d’une unilatéralité dans les attentes, les désirs et leur réalisation et du fait d’une frustration. L’un souhaite seul la présence de l’autre : au contraire l’autre s’est éloigné. L’un se donne et l’autre se refuse. L’amour est fondé sur l’échange il est évident qu’une telle situation de déséquilibre crée la souffrance. Attention à ces théories qui présentent l’amour humain comme un amour inférieur à celui qui unie l’humain à une quelconque divinité... C’est facile, là on est à fond dans le virtuel, le fantasme, la sublimation du désir, mais pour l’amour incarné, à deux, la Vie, on repassera... C’est un peu présenter les plaisirs solitaires comme la quintessence de l’amour. Mouais. Je ne partage pas du tout du tout ce point de vue. Et le trouve même dangeureux...
Lun 12 Oct 2009, 17:59 par dolce vita sur La vie à deux

Ses lèvres...

Elles étaient là,
à quelques centimètres de moi
Je n’ai pas pu résister
D’essayer de l’embrasser
Et voilà la fin d’un rêve
Il fallait que je le crève
Je le savais impossible
Presque inaccessible
Tu cherches la même chose que moi
L’étincelle qui te donnera la foi
Sauf que la mienne à son heure
N’est venue qu’à l’ouverture de ton coeur
Sur ta profondeur d’âme
Pour consumer ma flamme
Sachant que ce n’était pas le moment
J’ai avoué mes sentiments
...
Petite fille de douceur
J’avais sans doute trop peur
Pour te l’avouer avant
Moi qui suis un gouffre de sentiments
Une âme meurtrie
Qui n’osait pas te dire
Ou osait tenter
Quoique ce soit sans douter
Des années pour que cela murisse
Ironie du temps qui glisse
Et qui transforme en amitié
Celle que j’aurais souhaité aimer
...
Aimer m’est donc interdit
Mais je reste séduit
Par ton visage, ton sourire
Que je n’ai pu conquérir
Et tes larmes désespérées
Que je n’aurais su sécher
Bonne nuit à celle qui dort déjà
Alors que moi, je me morfonds pour toi.

Loyd
Dim 27 Sep 2009, 04:57 par Loyd sur Histoires d'amour

Kâli

Kâli, déesse de mon temps, femme de sublimation
Autant créatrice de mon amour que de sa destructrice
Tu tiens dans tes mains ce qui me reste de passion
Entends mon dernier souffle dans ton meilleur supplice

Mar 24 Mars 2009, 18:54 par Loyd sur Parler d'amour

Haine....

Au jeu de la séduction, tu es peut être la meilleure...
Mais pour ce qui est de la haine je suis loin devant!

Loyd
Sam 21 Mars 2009, 03:27 par Loyd sur Citations

Badinage (04)

On ne lesine pas avec l’amour.

Loyd
Jeu 27 Nov 2008, 16:26 par Loyd sur Citations

Sans toi je ne suis rien...

Sans toi je ne suis rien
Une goutte de pluie mouillant mon visage
Dans mon petit monde mon cœur est en miettes
Je pensais que l’amour ne pouvait exister
Une illusion qui disparait à chaque fois
Et maintenant sans toi je ne suis plus rien
Je regarde la télé et ne voit plus rien
Aimer à la folie et s’écrouler en pleurs
Du plus profond de mon âme
Sans toi je ne suis rien

Les jours s’écoulent
Les jours passent
Mon corps, ma voix ne me servent plus
Parce que sans toi je ne suis plus
Sans toi je ne suis rien

Je me sens tellement étranger
Les nuits de fiesta deviennent amères
Plus de goût à rien
Du plus profond de mon âme
Sans toi je ne suis rien

Amara et
Ven 10 Oct 2008, 01:34 par Loyd sur Mille choses

La Vie ( 20 )...

Personne ne sait que nous courons vers le désastre
Qu’il n’y a plus de valeurs
Que la vie humaine s’éteint
Comme l’amour...

Dim 02 Mars 2008, 02:28 par Loyd sur Mille choses

Souvenirs ( 6 )...

Viens ma belle, prends ma main,
Les souvenirs c’est avec toi que je les veux!

Ven 03 Août 2007, 18:22 par Loyd sur La déclaration d'amour
Page 1 sur 3 Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Ecrire sur loyd

Ecrire sur loyd Noir..., Paix intérieure, Passion, Est ce que je prends trop soin de toi?, Une passion... c'est quoi?, Un ptit peu, Amour une drogue ou amour passionnel ?!, L'amour, cette drogue ?!, Ses lèvres..., Kâli, Haine...., Badinage (04), Sans toi je ne suis rien..., La Vie ( 20 )..., Souvenirs ( 6 )...,
Il y a 39 textes utilisant le mot loyd. Ces pages présentent les textes correspondant.

Bonne lecture !

Derniers textes

Livres recommandables

Éloge des femmes mûres: Les souvenirs amoureux d'András Vajda
Stephen Vizinczey
Folio
Le carnet de Rose : Suivi Sept nuits et l'exclue
Alina Reyes
Pocket
Cinquante nuances de Grey
E L James
JC Lattès
Journal intime de mon sexe
Anonyme
Pocket
La Pharmacienne
Esparbec
La Musardine
Grammaire érotique
Laurin Jacques
La Musardine
Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu
On ne badine pas avec l'amour à 1,55 euros
Alfred MUSSET (de)
Pocket
Itinéraire d'une scandaleuse
Clara Basteh
Pocket
Les fables de l'Humpur
Pierre Bordage
Editions 84


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

La citation d'amour

Un baiser fait moins de bruit qu'un canon mais l'écho en dure plus longtemps.

Oliver Wendell Holmes.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017, 18:50
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1232 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Maria1996
  • Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 17 Invités et 0 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Aucun
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite