Viens là, écoute moi, répond moi...

Le Mar 30 Sep 2008, 17:38  sur Amour internet, 0 commentaire
Si je suis amoureuse ? Oh que oui, comme jamais. Que je te raconte ? Je pensais que tu voyais tout de là haut...

Je l’ai rencontré un jeudi soir. Un jeudi de vacance. Nous avons parlé jusqu’a trois heures du matin. De tout. De nous. D’elle. De moi. De nos passions. De nos envies. De nos rêves. De nos espoirs. Tu vois à quoi ressemble les rencontres dans les films ou les livres? Ils parlent pendant des heures. Là c’était pareil. Dès les premières phrases je me suis sentie bien vers elle. Je me suis retrouvée. Je l’ai aimée.

Tu es sure de ne rien avoir vu de là haut ?

Les jours suivant ? On les a passés à se voir dès que possible. A se raconter. A se découvrir. Tout cela était vrament invraisemblable que l’on est sorti ensemble sans s’en rendre vraiment compte. En fait je crois que cela date de notre rencontre. Les petits mots sont venus naturellement. Sans se faire remarquer.

Nous avons beaucoup voyager. Quels destinations ? Vienne, Varsovie, la Pologne, St Pétersbourg, quelques autres endroits non connus. Le plus beau ? Le premier. Douceur, plaisir, confidences, jeux, rires, amour.

Depuis ? Je brûle toujours d’amour pour elle. Chaque jour encore un peu plus. Elle a réussi à passer sous ma carapace. A me faire aimer "pour de vrai". A me faire vivre. A me donner de la liberté. La liberté que j’ai toujours recherchés.

Il est vrai que malgré tout cela on ne s’est jamais vues. Mais comment tu sais ça toi ? J’en étais sur. Depuis là haut tu vois tout. Alors pourquoi es-tu redescendu ?

Tu repars déjà ? Répond moi! Dit est ce qu’elle m’aime ?

Reviens!...

Croyance

Le Dim 22 Juin 2008, 18:50  sur L'amour en vrac, 0 commentaire
Je m’en suis douté,
Tout au début,
J’y ai pourtant crue,
Tout est réellement perdu?

Et si ... ?

Le Mer 21 Mai 2008, 15:58  sur L'amour en vrac, 0 commentaire
Et si tu revenais
Et si tu pouvais
M’aimer encore
À la vie, à la mort

On pourrait partir
De nos rêves se nourrir
Loin de cette distance
Quand on y pense

Elle n’est pas la seule
A nous avoir perdues
On ne se voit plus
Et l’on se retrouve seules

La clandestinité
De nos sentiments
N’a rien arrangée

On a tant voyagé

Le temps passera
Et transformera tout ça
En souvenirs

Nos voyages
Nos mots
Nos promesses
Nos maux
Nos rêves
Nos envies
Notre monde

Comme à chaque fois
Parce que l’on a
Que 17 ans

Une édition

Le Jeu 17 Avril 2008, 06:18  sur Citations, 0 commentaire
Chacun son édition. Moi, j’ai soif de lecture. Dans mon édition, l’Amérique n’est pas présente. Le plus grand chapitre se nomme Autriche. St Pétersbourg est aussi est très long passage.
Peut etre qu’un jour je pourrais lire, vraiment.

Dommage...

Le Mer 16 Avril 2008, 19:30  sur L'amour en vrac, 0 commentaire
« Je t’écris d’un baiser, de ce banc de Paris où deux amants s’enlacent dans leur éternité et que rien ni personne ne pourrait déranger »
Cela pourrait être nous. Cela devrait l’être. Mais j’ai peur que la situation se transforme en « cela aurait dû être nous ».

Dis moi que se ne sera pas le cas,
Dis moi que ce voyage à Paris on le fera,
Dis moi que toi et moi c’est encore pour longtemps,
Dis moi que tout le bonheur nous attend,
Dis moi que je ne te perdrai jamais,
Dis moi que « nous » ne se conjuguera jamais à l’imparfait,
Dis moi que notre histoire sera sauvée,
Dis moi que ça ne va pas tarder.

« Je t’écris d’un baiser, de ce banc de Paris où deux amants s’enlacent dans leur éternité et que rien ni personne ne pourrait déranger »
Cela aurait pu être nous. J’ai eu raison de mes craintes.

Tu m’as dit que c’était fini,
Tu m’as dit avoir compris,
Tu m’as dit, qu’en fait, il n’y avait rien à comprendre,
Tu m’as dit de ne plus rien attendre,
Tu m’as dit de t’oublier,
Tu m’as dit de ne pas pleurer,
Tu m’as dit que c’était comme ça.

« Je t’écris d’un baiser, de ce banc de Paris où deux amants s’enlacent dans leur éternité et que rien ni personne ne pourrait déranger »
J’aimerais que tu changes d’avis et que ce soit nous sur le banc. Mais à ton comportement, je me demande si c’est une bonne chose.

Alors c’est ça que l’on appelle l’adolescence ? Si c’est le cas, en quoi est-ce une des plus belles périodes ? Ou alors je loupe quelque chose… ?
Page 1 sur 1

amesauvage

mon virus: le cheval

Tout à propos de amesauvage

Inscrit le:  14 Avril 2008
Messages:  5 [0.11% du total / 0.00 messages par jour]
Emploi:  lycée (ouai jsais c'est pas byzance)
Rang:  Tendre lecteur
Tendre lecteur

Activité

Forums Activité % Forum % total
L'amour en vrac 3 sur 813 0.37 % 60 %
Citations 1 sur 609 0.16 % 20 %
Amour internet 1 sur 128 0.78 % 20 %

Partagez, si vous aimez

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Mer 17 Juil 2024, 11:01
  • Nos membres ont écrit un total de 4446 textes
    Nous avons 1234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est brancher
  • Il y a en tout 56 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 56 Invités et 0 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs enregistrés : Aucun
    Bots : Aucun
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite