Encore une histoire de mots

Le Lun 29 Juin 2009, 20:45  sur Annonces, 0 commentaire
...et de petits points...à suivre sur le site que je viens de créer.
Je vous espère nombreux à venir le découvrir.
A bientôt!
Cordialement,
Danslalune-Lou
http://www.lemotcourt

Un dimanche d'octobre

Le Lun 06 Oct 2008, 14:00  sur La vie à deux, 0 commentaire
Elle est loin aujourd’hui,
elle me manque
elle me manque...
Sa vie, la mienne se croisent
se touchent, s’éloignent.
Notre amour se décline la nuit
il s’écrit sur le blanc des draps de son lit
au creux des heures qui chuchotent
tant elles se veulent douces.
Entre mes mains la source de son désir
coule, tumultueuse
jusqu’au seuil de son plaisir.
L’aube cerne l’empreinte
l’impatience de nos étreintes.
Le jour glisse lentement sur elle
découvrant ses contours
la courbe de son épaule
la naissance d’un sourire.
Le jour se lève sur nos corps
qui se livrent encore une fois
tous les secrets de la nuit.

Une fin d'après-midi

Le Mar 15 Juil 2008, 12:55  sur La première fois, 0 commentaire
« Elle est jolie »
Mon regard s’est arrêté sur elle
son visage en plein mouvement
le sourire accueillant
et ses yeux m’ont happée.
A la recherche des mots pour répondre à son salut
je n’ai vu que ses lèvres
et sa main traînant sur ses cheveux.
« elle est jolie »
Sa voix légèrement rauque
était habitée de rires,
aux coins de son sourire
dansaient deux petits arcs de cercle fins et réguliers
comme deux traits de pinceau adroitement dessinés,
deux petites virgules
que du bout du doigt j’aurais aimé suivre.
« elle est jolie »
Son regard s’est détourné du mien
l’espace d’un instant...
sans le savoir, elle venait de m’offrir
la courbe de sa nuque dégagée
cerclée d’un fil doré
que du bout des lèvres
j’aurais aimé...

Elle se dessine..

Le Mer 17 Jan 2007, 21:47  sur La séduction, 0 commentaire
Le rideau tiré
entre elle et moi
et rien que ça...
Une silhouette en contre jour
ciselée ombre chinoise
la sienne...
La lumière pour l’embrasser,
un parfum à la traîne
un air de rien
pour ne pas la toucher
le mien...
Je regarde autre part
de part et d’autre
à travers la porte
entrouverte,
je reste appuyée
contre la faïence
lisse et fraîche...
J’aime l’attente,
les émotions
qui me gagnent
les mots
que je perds...
J’imagine
un paysage
grandeur nature
en face de moi
sur le mur,
un point de fuite
qui me mène
à l’illusion
le temps de...
mais le temps
est plus volage
que ma rêverie
et l’illusion s’efface
le mur reprend sa place...
Le rideau tiré
et elle de l’autre côté...

Suivre le courant...

Le Mar 09 Jan 2007, 09:28  sur La première fois, 0 commentaire
J’ai longé le fleuve
parcouru de sursauts,
écouté son murmure
partagé ses sanglots.
J’ai plaint ses tempêtes
de l’aube au crépuscule
et frôlé de ma main
le cœur de sa tourmente...
il n’était pas assez grand
pour tout contenir
de mon amour pour elle.

Elle, passagère sur l’autre rive,
voulait remonter le courant.
Parfois calme,
d’une humeur d’étale
il se cabrait soudainement
contrariant son mouvement.
Elle, entre la caresse de l’eau
et la dureté de la pierre,
a traversé le fleuve,
s’est arrêtée de l’autre côté,
le mien, celui que je longeais.

J’allais en suivant le courant
jusqu’au bord de cette déchirure
balayée par le vent,
marquée par le temps
que les eaux sont venues cacher.
Et je l’ai rencontrée...elle...
d’une beauté troublante
à ne plus quitter son regard,
à suspendre mon souffle
au rythme de sa respiration
à ne plus tolérer
qu’un battement de mes paupières
me prive de son sourire
plus d’une fraction de seconde...
le charme d’un sourire
presque millénaire
gravé dans la pierre...

Sans empreinte

Le Lun 16 Oct 2006, 10:38  sur Parler d'amour, 0 commentaire
Ma douce âme...
il y a mon amour
qui te porte
qui te suit par tous les temps
que tu trouves toujours
à peine éveillée
t’accompagne dans ta journée
veille sur ta nuit
garde ton sommeil.
J’ai appris à le brider
à ne pas le laisser t’envahir
à ne pas s’inviter au cœur de ta vie
là, où il n’est pas espéré.
J’ai lâché prise
avec mes envies d’être là
où tu ne veux pas que je sois,
avec moi auprès de toi
plus souvent
pour construire
un peu de cette vie.
Je t’aime de près, de loin
tu es au creux de moi
tu fais partie de moi..
Je t’aime, je regarde ta vie,
ton chemin entre lui et moi
et ton pas mal assuré,
tes errances, tes doutes,
au bord du renoncement quelquefois
tant la peur, tellement la douleur...
Je t’aime, j’écoute tes questionnements
perdus dans tes silences,
ta voix si pâle de crainte
en réponse à la mienne
qui parfois s’éteint.
Je t’aime depuis tout ce temps
malgré le vent
les bouleversements
malgré tout
oui, malgré tout...
alors je t’offre ce que tu veux de moi
et je garde ce que tu ne veux pas.

Langage des sens

Le Ven 08 Sep 2006, 07:13  sur Mille choses, 0 commentaire
Des lunaires à l’envers,
des impatiens légères,
des centaurées
tête à tête
corps à corps.
Des courbes à suivre
des formes à détailler,
à préciser, à parcourir
incendiaires
et mes sens à fleur de toi…
un bouquet à composer
un souffle
une caresse
un désir
là, toujours,
insensément…

Je prendrai le temps

Le Dim 03 Sep 2006, 09:21  sur La vie à deux, 0 commentaire
Ton prénom est là,
il frôle mes lèvres
et je le retiens...
il voudrait m’échapper,
m’obliger à le prononcer
mais non, je le garde là,
je le retiens,
rien ne presse...
Pour toi, j’aurai
la patience de l’amour,
les mots de la nuit
qui savent repousser le jour,
les gestes de l’amante
fragiles, lents,
je serai troublante,
rien ne presse...
J’accrocherai
des sourires croissants de lune
de mon aube hésitante
à nos matins baignés de lumière,
j’ouvrirai
ces chemins de traverse
oubliés de tous
perdus au cœur de mon amour,
tu me trouveras.
Je tracerai
une ligne de toi à moi
pleine et déliée
jusqu’à nous
sans pointillés,
je mêlerai
le bleu délavé
de l’encre de mes mots
au bleu de ton ciel
éclatant de soleil,
j’apprendrai
ton sommeil loin de moi,
tes rêves chahutés
le front perlé de sueur,
ton réveil corps tiède.
Je saurai
fermer les yeux
pour ne voir que toi,
refermer mes bras
autour de toi,
te tenir,
te laisser partir.
Je regarderai
ta vie,
je toucherai
ton cœur,
je dirai
ton prénom
dans un souffle,
le long d’un soupir
là, sur tes lèvres...
je prendrai le temps
rien ne presse...

Un jour en juillet

Le Mer 09 Août 2006, 14:16  sur Histoires d'amour, 0 commentaire
La navette vient de stationner aux abords de l’aérogare; il est un peu plus de treize heures et, à moins d’un imprévu, il ne leur faudra pas plus d’un quart d’heure pour se présenter à la porte d’embarquement, traverser le couloir qui les mènera à bord de l’avion en partance pour L’Ile au Bout du Monde.
Ils croulent sous le poids des sacs à dos prêts à craquer et la chaleur étouffante de cet après-midi de juillet.
Lâchés dans le hall, les garçons hésitent entre excitation et flânerie, chacun à sa manière exprime son impatience du voyage...leurs parents n’ont pas trop de leurs deux voix réunies pour les rappeler à l’ordre.
Mon regard se pose sur elle, capte le sien l’espace d’un court instant, doux mais fatigué; trop de tensions sans doute, les départs en vacances sont redoutables, les enfants ne sont pas des anges et il y a leur histoire, à elle et lui, leur vie bousculée depuis l’automne dernier et qu’ils poursuivent avec toujours présente cette question: "et demain, nous deux ce sera quoi?"
Très vite, ses pensées se rattrapent au moment présent et vagabondent au-delà de l’étendue d’eau qui la sépare de cette escale de trois semaines, là-bas, là où le ciel est peut-être plus bleu.
"Là-bas, il fera bon...un peu froid peut-être; là-bas, il y aura la douceur des instants à vivre, la nuit partie en vacances, le jour sans cesse et son amour pour moi..."
Je l’imagine...et je la vois, encore ici mais tellement ailleurs déjà...le contour de son visage si net se détache en contre-jour sur l’éclat de la baie vitrée.
Moi, je me contente de fixer le dessin de ses traits, là, à l’abri de ma mémoire, derrière mes yeux...loin, profond, ancré, accroché pour ne rien oublier, pour que tout reste vivant, pour que chacune de ces minutes vécue sans elle rythme mon souffle, s’enroule autour de mon coeur comme se lovent ses boucles de cheveux autour de mes doigts en anneaux réguliers, m’apprenne cette cadence si particulière de l’amour vécu dans l’absence et dans le manque, occupe mon espace où elle n’est pas, se fonde dans mon esprit qui la pense si fort qu’un mot soupiré ici lui parviendrait avec l’intensité d’un cri, là-bas.
Alors oui, je l’imagine comme je la voudrais, simplement, à côté de moi...alors oui, je la vois comme je l’aimerais, vraiment, à la toucher du regard, de la main, de la voix.

Il n’y a pas eu d’imprévu...quelques mots banals échangés au téléphone pour nous dire au revoir...maintenant, l’avion met le cap au nord, bientôt il survolera la mer et se posera, là-bas, là où le ciel est plus bleu...peut-être.

Un jour, je te dirai

Le Jeu 27 Juil 2006, 07:40  sur La première fois, 0 commentaire
Il y aura mes mots
il y aura ma voix,
des mots que je sais déjà,
des silences aussi
simplement pour respirer.
Je glisserai sur mon souffle
comme sur un fil
pour garder l’équilibre
pour assurer ma voix,
simplement pour avancer.

Un jour, je te dirai...
ces heures passées
à écouter les bruits de la nuit
à ressentir le manque
à écrire les mots de l’absence,
la couleur de la nuit sur mes mots,
et les bruits du petit matin
qui cadencent le début du jour,
l’oubli du manque et de l’absence
par habitude, par nécessité.

Ce jour-là, mon amour je te dirai...
tes mots en suspension
sur ton sourire
ton air rêveur
ton regard ailleurs
et moi qui te suis.
Tu sauras…
ta main dans tes cheveux
qu’accompagnent mes yeux,
ton parfum que le vent m’envoie
lorsqu’en me frôlant
tu passes devant moi,
ta démarche souple, légère
mon pas au rythme de ton pas,
ton visage..
l’imaginer au creux de mes mains.

Une constellation de petits points...

Le Lun 24 Juil 2006, 15:54  sur Mille choses, 0 commentaire
Janvier est passé...
Leoz, jeune et touchant Romantik94,
finie cette constellation de petits points qui parsemaient mes textes!

Si tu poses un oeil attentif sur les textes de Lou, tu trouveras un rayon de lune qui, depuis février baigne ses mots.

danslalune.

Des petits points?...juste trois...

Le Jeu 05 Jan 2006, 12:31  sur Mille choses, 0 commentaire
alors voilà…après tous ces petits points,
au bout de cette série ponctuée
plus ou moins heureusement,
des "regards qu’on laisse parler
à janvier qui va passer",
j’envoie trois derniers petits points
en guise de salut à tous ceux qui posent les mots,
les sentiments…bleus sur fond blanc...

Quand janvier sera passé...

Le Mer 04 Jan 2006, 23:40  sur Histoires d'amour, 0 commentaire
Tout ça, ça fait pas mal, ça fait beaucoup...
il y a ces choses qui arrivent sans prévenir, qu’il faut promener jusqu’à ce qu’elles restent en arrière pour finalement être distancées.
Et il faut si peu pour qu’en un rien de temps elles reviennent: elles sont douloureusement récurrentes et moi, je fais comme si...comme si...
Alors je me débrouille, je compose avec…à défaut de, et c’est certainement ainsi que cela doit être…
et janvier passera...forcément...
Et puis, il y a dans ma vie ces deux femmes...
elles sont là, en moi; elles me donnent tant...tous les mots, tous les textes qu’elles m’offrent me touchent tellement: elles me savent, connaissent mes failles, mes blessures.
Moi, je prends chacun de leurs sourires et tous leurs silences...j’apaise leurs craintes, je les regarde, je les rassure...je les aime...
Tout ça, ça fait pas mal, ça fait beaucoup…
alors je pose les choses au plus juste, au plus vrai…enfin j’essaie et ce que je vis là, en ce moment ne me laisse pas de répit…
Tant pis, je me poserai quand janvier sera passé…
quand la tourmente se sera calmée, là, au fond de moi…

Un horizon...

Le Mer 04 Jan 2006, 11:25  sur Un monde parfait, 0 commentaire
ferme-les tes yeux...pour goûter la douceur du moment...
ouvre-les tes yeux...ta touche noisette sur le vert des miens...
fais-les voyager...je les aime posés sur moi, je les veux tendre-désir...
laisse-les aller...pas de nuages, envolées les feuilles mortes...
laisse-les me dire...ton paradis...ton horizon...

Et c'est bien...

Le Mer 04 Jan 2006, 00:27  sur La vie à deux, 0 commentaire
Il y a entre nous l’entente de nos corps…
l’envie et le besoin d’être peau contre peau;
nous nous désirons ainsi…intensément…
et juste nos sourires pour le dire...
Il y a la douceur et la sensualité de nos gestes, de nos mots,
l‘accordance et la réponse de nos silences, de nos regards,
une saveur tout autre donnée à notre amour…
Il y a entre nous l’entente tout simplement…maintenant…
Page 1 sur 7 Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante

danslalune

l'écriture..aussi..

Tout à propos de danslalune

Inscrit le:  30 Jan 2005
Messages:  94 [2.12% du total / 0.02 messages par jour]
Emploi:   
Rang:  Rivière de charme
Rivière de charme

Activité

Forums Activité % Forum % total
Parler d'amour 19 sur 415 4.58 % 20.21 %
Mille choses 16 sur 726 2.2 % 17.02 %
L'amour en vrac 15 sur 813 1.85 % 15.96 %
La vie à deux 13 sur 185 7.03 % 13.83 %
La première fois 7 sur 94 7.45 % 7.45 %
Histoires d'amour 6 sur 320 1.88 % 6.38 %
Un monde parfait 6 sur 247 2.43 % 6.38 %
Les liaisons sulfureuses 5 sur 274 1.82 % 5.32 %
La séduction 4 sur 210 1.9 % 4.26 %
Annonces 1 sur 41 2.44 % 1.06 %
Amour internet 1 sur 128 0.78 % 1.06 %
Citations 1 sur 609 0.16 % 1.06 %

Partagez, si vous aimez

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Jeu 24 Mai 2018, 18:14
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est brancher
  • Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 25 Invités et 1 Bot   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs enregistrés : Aucun
    Bots : MSN
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite