S'effacer ... et n'être ...

Le Mer 02 Juin 2010, 11:11  sur Parler d'amour, 0 commentaire


A pas feutrés
De mon ombre vous enlacer
Juste frôlée
De mon ombre lassée
Dans un soupir
Mon air mêlé au vôtre
Meilleur ou pire
Mon air mêlé et autre
A peine chuchoté
De ma pensée espérer
A peine j’ai chuté
De ma pensée je paierai

Des épines et des orties

Le Mer 02 Juin 2010, 08:41  sur La vie à deux, 1 commentaire
Quand le silence se fait amour,
Quand l’absence se fait velours,
A la violence d’un pétale
Qui s’élance et qui s’étale

J’irais là où nul ne va
J’irais là où tu ne vas pas

Du rouge et du métal,
Ta peau douce en étal,
J’irais, je ne sais pourquoi,
J’irais, je le sais en moi.

De folies dures
En oubli de soie
Il y a des roses qui ne piquent pas
Il y a des roses mortes pour toi

La vie est ainsi faite
De défaites en défaites

L’effet-mère au creux de toi

Cueille ce jour l’interdit :
Les épines et les orties.
Devenir soi a ce goût là
Que nul autre n’a

Libre

Julie

Le Mer 02 Juin 2010, 08:39  sur La vie à deux, 0 commentaire
Au vent de ma solitude
Ton souvenir est rude
Aux bribes de mon secret
Et nos frissons de craies

Au souffle d’un espoir
Je veux encore y croire
Des poussières de diamants
Aux bonheurs d’un serment

Au silence de nos âmes
Résonne un écho de femme
Tu le perçois entre mon sourire
Et tes doigts dans un soupir

Je me coule dans tes veines
Je me fonds dans tes peines
Je me veux ton empreinte
La douleur de ta plainte

Au blanc de mon stylo
Tu donnes vie à mes mots
Et j’erre sur cette terre aride
Du temps qui me ride

Au mirage de ton reflet
Je recherche cet effet
Perdue dans mes convictions
Terrassées par ton nom

Au miracle de ta magie
Dieu m’assagit
Caresser un Ange
Et le monde change.

Si tu savais ...

Le Mer 02 Juin 2010, 08:36  sur La vie à deux, 0 commentaire
Si tu savais l’amour que je te porte,
Si tu savais les projets que je fais,
Pour que l’amour toujours nous porte
Au-delà du quotidien et des faits

Si tu savais comme je suis vide sans toi
Si tu savais combien tu es l’avenir pour moi
Pour que l’amour trouve son toit
Au-delà du temps et des mois

Je t’aime comme jamais je n’ai aimé
Je t’aime au-delà de ce que tu peux imaginer

Et je murmure une main sur la poignée,
Ressassant ce que j’aimerais t’exprimer
Et je rêve d’être la force à ton poignet
De celle que rien ni personne ne peut réprimer

Et je te jure une main sur le cœur
Sans fierté ni pudeur
Oui je te jure une main sur le cœur
Qu’un jour il n’y aura plus d’heures

Si tu savais mon Amour ce lien
Si tu savais ma vie et mon âme
Pour toi à tout jamais et plus rien
Au-delà des joies et des drames

Si tu savais comme je t’aime
Si tu savais les espoirs et les rêves
Pour que l’amour ne soit pas qu’un thème
Au-delà des combats et des trêves

Je t’aime comme jamais je n’ai aimé
Je t’aime au-delà de ce que tu peux imaginer

Etait-ce mon présent qui est passé ?

Le Mer 02 Juin 2010, 08:33  sur Amour internet, 0 commentaire
Je te cherche du regard
Dans ce paysage du hasard
Où nous nous sommes rencontrées
Etait-ce un soir, était-ce un été ?

Etait-ce ici, était-ce ailleurs ?
Tu vivais déjà dans mon cœur
Et tu ne cesseras jamais de l’habiter
Maintenant que je te sais, je ne veux te quitter

Maintenant que tu me sais, sauras-tu me rester ?
Il y a bien des fées pas toujours bien intentionnées ...
La vie essayera de nous vider ...
Mais je veux t’aimer sans te brider

Mais je veux t’aimer sans te retenir
Tu m’appartiens sans m’appartenir
Il y a des liens au-delà de l’humain
Il y a tellement dans l’écrin de nos mains ...

Et je te cherche encore du regard
Dans cet univers un peu bizarre
Où nous nous sommes aimées
Etait-ce un soir, était-ce un été ?

Bouture

Le Mer 02 Juin 2010, 08:30  sur La vie à deux, 0 commentaire
Du bout de tes lèvres
Sentir revenir
Du bout de tes cils
Ne rien voir venir

Du bout de tes doigts
Effleurer mes rêves
Du bout de ta langue
N’avoir plus de trêve

Debout devant toi
Etourdie de fièvre
Debout et de bouts
Rien n’est plus facile

Debout je le dois
Bâtir avec toi
Si la barque tangue
Avaler la boue

... et son goût de cendre
... Il est né en nous ...
... Notre petit bout ...

... only what you really need ....

Le Mer 02 Juin 2010, 08:27  sur Parler d'amour, 0 commentaire
Deux crocs au coeur
Accro à cran
Accrocs de chairs
Ma chère enfant

De la pudeur sur mon âme
Tes yeux ne voient rien
Je me dessine à chaque instant
Toi qui crois me connaître
Me sais-tu vraiment ?

Je saigne,
Je vis
Je t’aime
Je prie

J’ai peur ...
Parfois ...
Mais pas de toi ...

Je t’aime ...
Parfois ...
J’ai peur de moi ...

Je suis éternelle si je le décide
Je le décide et ...
Mes idées me survivront ...

Elles sont belles les couleurs de ma vie !


Ma demoiselle

Le Mer 02 Juin 2010, 08:22  sur La séduction, 0 commentaire


Appelez-moi « Mademoiselle »

Faites pousser les ailes

De mon imagination

Et de l’abstraction

Pariez au hasard

Sans cet air couard

Coloriez mon ciel


Appelez-moi « Mademoiselle »

Faites preuve de courage

Sans chercher mon âge

Un peu d’ambition

Dans cette communication

Sans faire les beaux-arts

Sans cet air bizarre

Halte à la grève de zèle


Appelez-moi Ma demoiselle ...

Prière

Le Mar 01 Juin 2010, 16:14  sur L'amour en vrac, 0 commentaire
Peut-être à l’encontre de la raison ...
Depuis toi, il n’y a plus de saison.
Ta peau pour unique maison
Médite mon corps en oraison.

Candide assolé de blessures enfin sagace
Pour savoir que les sentiments sont fugaces
La dépouille de cette innocence agace
Dernière convulsion pour te faire place ...

Je ne suis pas grand chose.
Dans ton regard toute chose,
Le soutenir, je n’ose
De peur que mon coeur explose ...

Notre différence est ma richesse
De toi à moi
De toi avec moi
Effacer la moindre de tes tristesses

Et tant pis si ça dérange
Tant pis mon Ange
Je ne veux pas que ça change
Rien ne m’accroche comme tes phalanges

Rien n’est plus important
Qu’un temps, deux temps, trois temps ...
Que ce sourire que ces mots dessinent
Que je ne vois, ce qui m’assassine ...

Entre la Tour Eiffel et le lac
Un petit tour de magie
Que ta vision me claque
Pour stopper cette hémorragie ...

Coeur éparpillé
Recherche la main de son Aimée
Pour le rassembler
Dans un baiser

Sorgue m'a volée

Le Mar 01 Juin 2010, 16:09  sur L'amour en vrac, 0 commentaire



Ma plume dessine ton sein
Un éclair dans la nuit
Ton oeil qui reluit
Prise à mon propre larcin

Création d’un dialecte
Qui s’abreuve à ta source
Manoeuvre sensible à l’ourse
Allocution dont je me délecte

Encore ta vie au bout de mes doigts
Cabre le jour en un arc-en-ciel
Serre dans son étau mon coeur si elle
S’envole encore je le dois

Calligraphie de sentiments
Encrés dans la chair à l’instant
Missive au Plus Grand
Pour un bref rassasiement
Page 1 sur 1

jardinsecret

Cet utilisateur n'a pas encore rédigé sa présentation. Vous pouvez lui suggerer de le faire.

Tout à propos de jardinsecret

Inscrit le:  01 Juin 2010
Messages:  10 [0.23% du total / 0.00 messages par jour]
Emploi:   
Rang:  Petite chose délicate

Activité

Forums Activité % Forum % total
La vie à deux 4 sur 185 2.16 % 40 %
L'amour en vrac 2 sur 813 0.25 % 20 %
Parler d'amour 2 sur 415 0.48 % 20 %
La séduction 1 sur 210 0.48 % 10 %
Amour internet 1 sur 128 0.78 % 10 %

Partagez, si vous aimez

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017, 18:33
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1230 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Marie-Lou
  • Il y a en tout 18 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 17 Invités et 1 Bot   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs enregistrés : Aucun
    Bots : MSN
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite