Les liaisons virtuelles

Voilà, c’est dit. Tu m’attires. J’aime lorsque nous nous retrouvons à côté l’un de l’autre par hasard et que tous les deux, comme deux cons, nous nous mettons à rougir. Et c’est celui qui fuira le premier. Comme deux cons et puis, comme deux prétentieux que nous sommes, aucun de nous ne souhaitant baisser la garde le premier.

Oui, j’aime lorsque nous jouons les occupés, les pressés et les blasés de la vie, ceux à qui on ne le fait pas. Tu es si différent et si proche de moi. J’aime te lire, j’aime te découvrir, tes mots qui me ravissent ou qui réveillent mes sens, cette fougue et cette douceur aussi, cette noblesse qui émanent de toi. Lorsque nous sentons bien toi et moi qu’il se passe quelque chose ; quelque chose d’unique et qui se fait malgré nous. Lorsque toi et moi nous attendons que l’autre tourne le dos pour s’émerveiller de ce qui s’offre à nos yeux incrédules. Mais, ni toi ni moi, nous n’y croyons, ni toi ni moi, on en a trop vu, trop su, trop lu, on a trop voulu et qu’avons-nous trouvé ? Nous ne croyons plus aux miroirs aux alouettes.

Et puis, il y a le désir. Le désir de te surprendre, le désir d’être surprise… Et je te découvre et lorsque tu tournes le dos, je peux te contempler, mes yeux viennent se poser sur toi et alors, je voudrais fermer les yeux. Je voudrais que tu te retournes, que tu approches et que tu me prennes dans tes bras d’abord et puis, après je ne sais quelle fantasmagorie étrange que tu me prennes tout court par delà la toile et que tous deux nous nous trouvions transportés haut, si haut que seul le bonheur, la paix et la quiétude existent, la félicité, l’ivresse et l’extase… loin de ces contemplations virtuelles.
Ecrit le  Sam 21 Mai 2011, 15:39  par 
dolce vita
, 0 commentaire
Commencer un nouveau sujet Répondre au sujet

Montrer les textes depuis:   

Amour internet

Amour internet Vous vous êtes rencontrés sur un tchat, vous avez échangé des centaines de mails, vous vous aimez. Réussite ou déception, vous nous racontez ces amours épistolaires.

Partagez, si vous aimez

Livres recommandables

Récits coquins des plaisirs défendus
Elisabeth Vanasse
J'ai lu
Tes désirs sont des ordres
Eric Mouzat
J'ai lu
Dictionnaire des idées suggérées par les mots : trouver le mot juste
Paul Rouaix
Le Livre de Poche
Le bandeau
Jean-François Mopin
J'ai lu
Ma reddition : Une confession érotique
Bentley Toni
La Musardine
Homo erectus
Tonino Benacquista
Gallimard
Exercices de style
Raymond Queneau
Gallimard
Libérer son écriture et enrichir son style
Pascal Perrat
Editions Victoires
La femme de papier
Françoise Rey
Pocket
Proposition perverse
Guillaume PERROTTE
Pocket


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

Derniers textes

La citation d'amour

La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure.

saint Augustin.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Sam 16 Déc 2017, 00:39
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1233 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Nico
  • Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 5 Invités et 1 Bot   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : MSN
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite