Alfred de Musset - On ne badine pas avec l'amour - Extrait

(...) Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. (...)

Alfred de Musset - On ne badine pas avec l’amour - Acte II, Scene 4, extrait
Ecrit le  Mer 29 Oct 2003, 16:55  par 
PetitPrince
, 0 commentaire

Tous les hommes ...

eh beh! cling
Heureusement que je suis là pour relever le niveau! grin

Citation:
Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels


Menteurs (et hypocrites) : Je hais le mensonge et l’hypocrisie, je leur prefere la verité même lorsqu’elle fait mal. (sado? moi? cling )

Inconstants : Possible, tout depend l’etat de fatigue ahmoui

Orgueilleux : Un peu. Juste fier de ce que je suis et de la maniere dont je l’ai été.

Laches : Jamais lors de grandes occasions...Juste pour le dentiste ouin

Meprisables : Seule la personne qui te juge peut te voir sous cet oeil

Sensuels : Là j’avoue huh huh
Ecrit le  Lun 02 Fév 2004, 12:37  par 
MaStErGrAhAm
, 0 commentaire

Alfred de Musset - On ne badine pas avec l'amour - Extra

On risque de ne pas être trop de deux pour le relever le niveau tsur

Alfred a écrit:
(...)toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées


Perfide : ben non cling je dis jamais de mal sur personne ouin A la limite je suis la seule que je critique! Mais faut avouer que je le mérite bien! colere Je ne fais que des bêtises!

Artificieuse : je n’use d’aucun artifice moi m’ssieur! cling C’est que du naturel! J’ai ici l’attestation de mon chirurgien esthétique qui vous dira lui-même qu’il n’a touché à rien... ange Le bon dieu a été doux avec moi dans sa grande générosité... un peu de fard par-ci, un peu de rimel par-là et c’est tout, c’est quand meme pas un délit ça! ouin Pour les bigoudis, ça fait longtemps que j’ai abandonné! A 18h, j’ai toujours la même tignasse que celle du matin au réveil content

Vaniteuse : que celui qui n’a jamais eu la moindre vanité me pousse la première sur le bucher!

Curieuse : oui là, j’avoue, curieuse de tout! toujours avide d’en savoir plus, jamais repue de connaissances et de découvertes!

Dépravée : euh.... c’est un défaut ça? Choqué


La marquise ... <== egocentrique, prétentieuse, nymphomane et mystificatrice, et fiere de l’être grin
Ecrit le  Lun 02 Fév 2004, 18:12  par 
la marquise de sade
, 0 commentaire

Petite nouvelle

Bonjour a tous tout d’abord ,

Je suis tombée sur ce forum en recherchant d’autres amoureux du Petit Prince et de Musset , par conséquent je vais faire ma première apparition en repondant a ce message du petit prince .. simplement en citant la suite de cette citation qui a bercé mon adolescence , car il me semble important de donner la " morale" de tout ca .

" ... c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : j’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois; mais j’ai aimé. C’est moi qui est vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. "

voila .. c’est tellement vrai que ca ne pouvait etre omit content

Mel
Ecrit le  Lun 19 Avril 2004, 20:16  par 
MelKaena
, 0 commentaire

Bien vu

Bien vu Melkaena, j’avais tronqué effectivement cette formidable leçon de vie afin de voir quelle polémique les membres du forum auraient été tenté d’exploiter. Ma foi, tu le constates comme moi, la polémique en question n’a pas été bien loin.

Il y a une idée chère à mon coeur qui est ici énnoncée: se retourner quand le moment sera venu de quitter cette vie.

J’y crois.

Je pense que cet instant arrive, en théorie vers la fin de notre vie, et que à ce moment là il faut pouvoir se dire :

" J’ai été bien, et j’ai fait le bien, toujours, en mon âme et conscience. Certes j’ai aimé des femmes que je n’aurais jamais du aimer, et pourtant je suis content de l’avoir fait. Certes j’aurais pu en aimer d’autres, ou alors les aimer mieux, mais mon amour a toujours été sincère et aucunement dénaturé par les conventions des hommes. Milles oceans ne sauraient contenir toutes les larmes que j’ai payé pour ces amours, mais je ne regrette rien, et je suis fier comme un homme d’avoir vécu tout ses moments qui m’ont faconnés."

Ce moment viendra, et me trouvera en train de sourire comme le plus grand des rois.
Ecrit le  Lun 19 Avril 2004, 22:45  par 
PetitPrince
, 0 commentaire

Réponse

Bonjour,
Petit Prince, Marquise de Sade, comment pouvez vous vous permettre de tourner en dérision un si beau texte, si vrai !
Vous regardez vous réellement en face pour croire échapper à ces mots qui nous caractérisent tous !
Il est vrai que ce matin peut-être, tu n’es pas superficielle etc...mais demain, quand tu en auras l’occasion, quand un amour de folie frappera à ta porte, quand les larmes de la souffrance de la vie se mettront à couler, comment réagiras-tu ? Feras-tu souffrir quelqu’un ? où n’as-tu jamais fait pleurer quelqu’un qui aurait pu dire que tu es perfide, vaniteuse etc...
Ecrit le  Jeu 22 Avril 2004, 15:19  par 
Gothik159
, 0 commentaire

Idéaliste et optimiste

Sois le bienvenu Gothik,

Le monde est fait d’une multitude de personnalités, d’avis, de qualités et de défauts. C’est pour cela que l’humanité est si fascinante. Je n’ai jamais trouvé TOUS les hommes menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels, ni TOUTES les femmes perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées. Certains et certaines ont partiellement ces défauts, consciemment ou inconsciemment, toute leur vie ou simplement à un moment bien précis. Effectivement, je ne peux pas savoir comment je serai dans l’avenir, mais je peux supposer que j’aurai toujours suffisamment d’amour propre pour ne pas me munir de défauts si excécrables que plusieurs de ceux précités.

Quand à mes douleurs amoureuses... je te retournerai ta formule "comment peux-tu te permettre" de me dire ça sans me connaître... Les amours "folies" j’en ai vécus, des plus beaux, des plus intenses aux plus ravageurs, aux plus destructeurs. J’en ai souffert, j’en ai fait souffrir et c’est encore comme cela au présent et le sera sans doute dans le futur. L’amour est un sentiment violent, qui n’est pas toujours partagé ou qui ne peut pas toujours être vécu comme on le souhaiterait. Cela n’est jamais une excuse pour faire mal à l’autre. Je ne suis pas partisante du "je souffre, pas de raison que toi tu t’en tires comme ça". D’ailleurs je te conseille vivement de lire d’autres de mes écrits et tu pourras constater que moi aussi j’ai mes plaies, que moi aussi, j’ai parfois du mal de contenir mes larmes ou ma révolte quand celui qui fait vibrer mon coeur n’est pas à mes côtés et que ma légèreté est aussi un moyen pour ne pas pleurer toute une vie sur un échec...

"Carpe diem" est ma devise. Comme je l’ai déjà dit, une vie, on n’en a qu’une et je suis bien décidée à la vivre intensément de la manière la plus sereine, la plus complète, la plus jolie même si pour y arriver mon coeur doit encore se briser mille fois...

La marquise de Sade.
Ecrit le  Jeu 22 Avril 2004, 15:39  par 
la marquise de sade
, 0 commentaire

Paix et amour

Bonjour Gothik et bienvenu ici, sur le forum d’écriture des âmes tendres.

Tu fais fort en attaquant directement un membre dis donc. C’est fort peu courtois de ta part de critiquer quelqu’un que tu ne connais pas et dont tu te fais une opinion via seulement un seul de ses textes... A tort, il va de soi.

Laisse-moi un peu t’expliquer pourquoi j’ai crée le forum des âmes tendres. Je souhaite que les gens qui s’inscrivent ici, le fassent parce qu’ils ont envie d’écrire sur des jolis thèmes suggérés par l’amour. Je souhaite que ces gens-là viennent surtout exercer leur plumes, la faisant parler avec la légèreté qui leur sied, sans redouter la critique souvent trop dure de leurs lecteurs. Tu me suis ?

Alors pour donner à chacun sa muse, nous avons plusieurs rubriques, sur lesquelles nous nous employons à réagir en respectant le principe du forum : écrire sans juger, ni les autres, ni soi-même, écrire juste pour la beauté des mots. La citation d’Alfred de Musset s’y prète bien, de même qu’une quantité d’autres d’ailleurs.

Ici, c’est un havre de paix, du moins je m’y emploie pour que ce soit ainsi. Viens avec nous écrire de jolies choses, découvre des textes inédits, émouvants souvent, parfois maladroits, parfois malicieux, ou même carrément audacieux.

Mais ne sème pas les mots de la discorde.

Je pense qu’un joli texte de ta part trouverait bien sa place aprés celui-ci, pour nous faire découvrir comment tes mots réagissent avec splendeur à la remarque d’Alfred.
Ecrit le  Jeu 22 Avril 2004, 16:00  par 
PetitPrince
, 0 commentaire

Réponse

Je ne voulais pas vraiment attaquer, mais défendre Musset qui est une personne que j’admire. Mais je n’ai jugé personne, et excusez-moi si cela a été pris ainsi.
En fait, je suis un océan rempli par les larmes de mes déceptions amoureuses. J’ai été déçu comme j’ai déçu. Et c’est pour cela que je me retrouve tant dans ces lignes de Musset.

J’aime beaucoup également la suite du texte, rajoutée par Melkaena, et qui, comme elle le dit si bien, ne pouvait être omis :
Citation:
On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : j’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois; mais j’ai aimé. C’est moi qui est vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. "

Y-a t’il plus fort message d’espoir en ce monde pour tous les gens qui pleurent et rient d’amour ?
Ces lignes m’ont porté dans les moments les plus bas, m’ont aidé quand j’étais rongé par la culpabilité d’avoir fait souffrir.


PetitPrince, désolé de n’avoir pas pris de gants pour un premier post, mais dans un topic qui parle de Musset je pense qu’il vaut mieux jeter ses idées comme cela, pour sa mémoire et pour sa vie qui fût toujours ainsi.
ange
Ecrit le  Jeu 22 Avril 2004, 18:04  par 
Gothik159
, 0 commentaire
Commencer un nouveau sujet Répondre au sujet

Montrer les textes depuis:   

Partagez, si vous aimez

Livres recommandables

Les Principes d'Erthy
Olivier Le Marque
Editions le Cercle
Éloge des femmes mûres: Les souvenirs amoureux d'András Vajda
Stephen Vizinczey
Folio
Le Joyau
Jacques Monfer
Blanche
Le Parfum
Patrick Süskind
Le Livre de Poche
Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu
Grammaire érotique
Jacques Laurin
La Musardine
Des désirs et des hommes
Francoise Simpère
Pocket
Cinquante nuances de Grey
E L James
JC Lattès
Itinéraire d'une scandaleuse
Clara Basteh
Pocket
Journal intime de mon sexe
Anonyme
Pocket


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

Derniers textes

La citation d'amour

Les séductions de la chair sont moins distrayantes que celles du coeur et de l'esprit.

André Gide.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Jeu 23 Oct 2014, 11:05
  • Nos membres ont écrit un total de 4332 textes
    Nous avons 1211 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Sharihane
  • Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 5 Invités et 3 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Google (2), MSN
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite