La balançoire...

Il n’était pas gai ce Pays
En vacances chez sa Mamy
Quand celle-ci allait au village
Elle était seule cette enfant sage

Balançoire, petite tenue
A la fois belle et ingénue
Sans la conscience de sa beauté
Ni ce que l’élan révélait…

Et le voisin elle troublait
De son tracteur il l’observait
Ne voyant rien, toute à ses rêves

Il s’approcha, la lutte fut brève

Elle cria, mais il l’entraîna
Derrière la meule il la coucha
Main sur la bouche il la fit taire
Paralysée, elle laissa faire…

Devant ses larmes, lui, affolé
Pensait aux siens, les oubliés
Sans la plaindre, il l’a menacée :
La vie sauve ou être tuée…


Grand mal au ventre et grande peur
Elle s’est fermée sur son malheur
Longtemps après toujours marquée
Devant l’Amour est atterrée…


Moralité :

N’envoyez pas à une Mère-Grand
Un joli Chaperon-enfant
Le ‘loup’ rôde dans la campagne
Avec ses instincts et sa hargne…

J.R. Garou
Ecrit le  Lun 24 Nov 2008, 12:03  par 
j.r.garou
, 0 commentaire

La triste histoire d'un petit chaperon

Coucou Jan,

J’aime mieux lorsque les petits chaperons sont maîtres de leur vie : ils devraient pratiquer le close combat.
Beurk, beurk, beurk... l’attitude de ce loup est abjecte, en assouvissant ses pulsions il brise une jeune vie qu’il marque au fer rouge... Et lui, qu’advient-il de lui ? Le remord le ronge-t-il ? Non, pas même, je pense qu’il se sent plutôt assez satisfait de lui et considère que la bougresse n’a eu que ce qu’elle méritait...

Encore une fois, beurk, beurk, beurk...

Cette histoire, hélas, n’est pas un conte de fée... Combien de petits chaperons ont eu affaire à cette sorte de loup de nos jours ? Où sont donc passés les bûcherons de jadis ?

doute

Dolce
Ecrit le  Mer 31 Déc 2008, 15:14  par 
dolce vita
, 0 commentaire

La balançoire

Chère Dolce,

Il est difficile de compresser et surtout poétiser
cette triste histoire... réelle hélas ! et une belle jeune femme "marquée au fer rouge" comme tu l’as extrapolé.
Hélas ! encore, le ’bourreau’ (ô tempora ô mores)
n’ayant pas été dénoncé a dû continuer à jouer
les père noble auprès de ses trois enfants...
Il n’en est plus de même actuellement,
et souhaitons plus jamais ça en 2009...
Souhaits de bonne et heureuse année à tous

Jan
Ecrit le  Mer 31 Déc 2008, 15:28  par 
j.r.garou
, 0 commentaire

Un bien triste sire que ce loup...

Cher Jan,

J’ai bien senti à tes écrits - dont j’apprécie toujours le style - que les détails étaient par trop naturels pour qu’ils soient autrement qu’inspirés du réel...

Je joins mes voeux aux tiens avec une pensée toute particulière pour tous les chaperons blessés afin que 2009 cicatrise leurs plaies et qu’elles puissent enfin sourire à l’amour.

Un jour les masques tombent Jan... ils finissent par être usés et laissent paraître le vrai visage du loup sans plus rien cacher de ce qui compose sa vraie nature...

Bien amicalement,

Dolce
Ecrit le  Mer 31 Déc 2008, 16:24  par 
dolce vita
, 0 commentaire

Bravo

Bravo pour ce texte : beaucoup d’émotions, de souffrance aussi.

Belle moralité ! mais tellement peu appliquée !

A bientôt de lire d’autres textes
Plumelégère
Ecrit le  Jeu 17 Nov 2011, 17:06  par 
Plumelégère
, 0 commentaire
Commencer un nouveau sujet Répondre au sujet

Montrer les textes depuis:   

La première fois

La première fois Les premières fois ont un charme inexprimable, une saveur violente que seul le temps rend plus sucrée !

Partagez, si vous aimez

Livres recommandables

Histoires pornographiques
Valentine Abe
La Musardine
Nouvelles histoires à faire rougir
Marie GRAY
Pocket
Récits coquins des plaisirs défendus
Elisabeth Vanasse
J'ai lu
Sex in the kitchen
Octavie Delvaux
La Musardine
Exercices de style
Raymond Queneau
Gallimard
Beautiful Bastard
Christina LAUREN
Pocket
Lettres d'amour
JEROME JUBIN
Go in Book publishing
Ma reddition : Une confession érotique
Toni Bentley
La Musardine
Tes désirs sont des ordres
Eric Mouzat
J'ai lu
Onze nouvelles à lire seule, les soirs de match de foot...
Emmanuelle POINGER
Pocket


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

Derniers textes

La citation d'amour

Il en est du véritable amour comme de l'apparition des esprits : tout le monde en parle, mais peu de gens en ont vu.

La Rochefoucauld.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017, 10:18
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1232 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Maria1996
  • Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 16 Invités et 1 Bot   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : MSN
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite