le jeu de la vérité : question 4 ...

Avant de passer à la question 4, peut-être peut-il être interessant de rapeller les 3 premières questions de ce jeu... au cas où certains fainéants ne voudraient pas relire tous les posts pour les retrouver... doute

Les nouveaux pourront ainsi nous raconter eux aussi :

1 ) Leurs lieux de rendez-vous les plus inhabituels huh

2) Ce qui les séduit le plus chez l’autre aime

3) Leur endroit d’ébats amoureux le plus inattendu debile

et 4) ....

"Qu’est-ce qui chez vous peut déclencher un élan de tendresse que vous ne pouvez réfreiner?" (dans un contexte amoureux ou ailleurs! )


La marquise ... Julienne Lepers d’appoint.. lunettes
Ecrit le  Sam 07 Fév 2004, 15:48  par 
la marquise de sade
, 0 commentaire

le jeu de la vérité...question 4

la marquise de sade a écrit:

"Qu’est-ce qui chez vous peut déclencher un élan de tendresse que vous ne pouvez réfreiner?" (dans un contexte amoureux ou ailleurs! )


une bouche gourmande qui demande à être goutée...
des mots trop tendres sur une voix trop tendre...
des doigts comme des invitations aux caresses...
un regard malicieux au dessus d’un sourire coquin...
un cm2 de lingerie qui déborde...et l’envie d’en voir plus...
un soupçon de peau qui promet un paradis de douceur...
une main qui cherche le désir dans mes cheveux...
une fragrance enivrante qui étourdit les sens...

:aime:

bref tout ça quoi timide
Ecrit le  Mar 10 Fév 2004, 12:20  par 
la_tulipe_noire
, 0 commentaire

Re: le jeu de la vérité : question 4 ...

la marquise de sade a écrit:

"Qu’est-ce qui chez vous peut déclencher un élan de tendresse que vous ne pouvez réfreiner?" (dans un contexte amoureux ou ailleurs! )



Plusieurs éléments provoquent chez moi un élan de tendresse, comme beaucoup d’entre nous (et je parle principalement pour les femmes) deux enfants qui s’embrassent me font tendrement sourire rolleyes , un "vieux" couple qui se promène encore main dans la main, m’évoque des pensées tendres timide , un ciel bariolé de mauve, rose et orangé en été me donne des envies de tendresse aime , mais plus que tout, ce qui provoque chez moi le désir d’être tendre, douce et attentive avec quelqu’un, ce sont ces personnes qui souffrent énormément, mais qui toujours, quoiqu’il arrive affiche un moral et une humeur joviale. Je ne les aime pas , parce qu’ils se cachent, non, je les aime parce qu’ils se battent et que toujours ils continuent de rêver... Et cet élan de tendresse que j’ai pour eux arrive à son apogée, quand au détour d’un regard ou d’une parole, ils s’ouvrent et vous laissent découvrir, à vous, à vous qu’ils estiment suffisamment forte et rassurante, ce monde qui chaque jour les engloutit...

Ce sont ces Humains là qui reçoivent toute ma tendresse...


La marquise ... rivière d’amour... et de tendresse !!
Ecrit le  Jeu 12 Fév 2004, 14:13  par 
la marquise de sade
, 0 commentaire

Elan de tendresse

la marquise de sade a écrit:

"Qu’est-ce qui chez vous peut déclencher un élan de tendresse que vous ne pouvez réfreiner?" (dans un contexte amoureux ou ailleurs! )


S’attendrir, en toute logique c’est devenir moins dur, moins sévère, plus compatissant, plus tolérant. S’attendrir, c’est baisser la garde, et ouvrir son coeur. S’attendrir et à la fois beau et terriblement gênant.

Pour ma part seule l’innocence est capable de m’attendrir. Ainsi, un enfant que j’observe et dont les manières me font croire que son coeur est pur, va éveiller mon attention et très probablement déclencher des rires ou des pleurs selon ces mimiques ou ses déboires.

De la même façon, les jeunes animaux aussi ont d’emblée toutes ma confiance. Et là, non seulement je vais m’attendrir, mais j’aurais vraiment un élan de tendresse, un geste pour leur donner n’importe quoi mais quelque chose ...

Mais oui... je ne suis plus capable de m’attendrir ou d’éprouver un élan de tendresse envers les humains. A trop les fréquenter, à trop visiter à leur insu les coulisses de leur coeur, les méandres noires de leurs calculs, à trop voir la bassesse de leurs actes mesquins, et l’hypocrisie croûteuse de leurs relations, j’ai fini par en éprouver du dégoût plutôt que de la tendresse.

Alors je marche sur cette plage de cailloux gris, des fois je me baisse pour en ramasser un, qui scintille, et qui parfois me blesse.
Ecrit le  Ven 13 Fév 2004, 09:57  par 
PetitPrince
, 0 commentaire

Une réponse.

Citation:
la marquise de sade a écrit:

"Qu’est-ce qui chez vous peut déclencher un élan de tendresse que vous ne pouvez réfreiner?" (dans un contexte amoureux ou ailleurs! )


Je dirais simplement un sourire qui sort de l’ordinaire, difficile à exprimer ce qu’est l’ordinaire, mais les sourires se font si rares.
Ce sont parfois de simples leurres, des mimiques crispées dissimulant une profonde appréhension, mais il reste qu’ils donnent chaud au coeur.

Voir un enfant jouer seul m’attendrit, je me dis qu’il s’amuse, seul en aparence, mais avec lui son imaginaire, cette capacité à voir ce qui est invisible, à répondre à ses reves, à rire non plus seul mais avec soi meme, et cette petite frimousse d’ange, là je fond.

Et voir un couple, quel que soit son age, se regarder avec cette lueur qui les transporte dans un autre monde, ce n’est plus une expression charnelle, visible, impossible à occulter, mais un désir qui se devine dans leur regard.

Au fait, bonjour tout le monde... Je suis nouvelle.
Ecrit le  Sam 14 Fév 2004, 21:16  par 
stella
, 0 commentaire

Re: le jeu de la vérité : question 4 ...

la marquise de sade a écrit:

"Qu’est-ce qui chez vous peut déclencher un élan de tendresse que vous ne pouvez réfreiner?"


Que d’attendrissement dans le regard d’un enfant triste, lui sourire, des yeux, du cœur. Peut-être ces quelques secondes où l’on croise son regard, de tendresse à retransmettre lui faire oublier qu’il était triste. Que renaisse alors sur son visage ce sourire si attendrissant qu’il donne envie de le prendre dans vos bras et le dévorer de baisers.

Que d’attendrissement face aux multitudes de spectacles féerique que dame nature nous donne à apprécier.

Que d’attendrissement face au regard malicieux de mon aimé, face à ses sourires provocateurs, face à ce qu’il est et qui fait qu’il est mon aimé.

Que d’attendrissement face à la maladie, l’envie de protéger, de rassurer, de soutenir, d’aider à ne pas se laisser sombrer devant la douleur.

Que d’attendrissement dont est pleine cette vie, l’envie de la vivre, l’envie de ne pas oublier que tout n’y est pas moche, l’envie d’y croire. S’attendrir de tout et de rien, aimer cet attendrissement, de le donner mais aussi de le recevoir de la vie.
Ecrit le  Sam 14 Fév 2004, 22:51  par 
Ri1kedesBêtises
, 0 commentaire

Re: le jeu de la vérité : question 4 ...

la marquise de sade a écrit:
Qu’est-ce qui chez vous peut déclencher un élan de tendresse que vous ne pouvez réfreiner?


Un couple d’enfants jouant les amoureux fougueux...
Une caresse qui s’échappe sous la table de mes voisins...
Un clin d’oeil entre mes grands-parents...
Un bébé qui tète au sein de sa mère...
Un père qui sourit à son enfant...
Un humain qui rougit et tourne la tête gêné...
Un animal qui se blottit contre moi...
Un couple d’aventuriers derrière les arbres qui croise mon regard taquin…
Une nuit étoilée…

Mais plus encore… M’enticher de quelqu’un qui sourit à la vie… hug
Ecrit le  Mar 13 Avril 2004, 20:29  par 
Rose
, 0 commentaire
Commencer un nouveau sujet Répondre au sujet

Montrer les textes depuis:   

La séduction

La séduction Par un regard, le courant passe, le jeu et l'envie vont créer cet étrange ballet dont vous êtes les acteurs. Au delà de la drague existe un art suprême que les libertins, les amoureux de l'amour et les sentimentaux pratiquent avec talent ... Ne dites rien, mais encore ....

Partagez, si vous aimez

Livres recommandables

Grammaire érotique
Collectif
LA MUSARDINE
Le Joyau
Jacques Monfer
Blanche
Cinquante nuances de Grey
E L James
JC Lattès
Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu
Des désirs et des hommes
Francoise Simpère
Pocket
Itinéraire d'une scandaleuse
Clara Basteh
Pocket
Le Parfum
Patrick Süskind
Le Livre de Poche
Les Principes d'Erthy
Olivier Le Marque
Editions le Cercle
Journal intime de mon sexe
Anonyme
Pocket
Éloge des femmes mûres: Les souvenirs amoureux d'András Vajda
Stephen Vizinczey
Folio


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

Derniers textes

La citation d'amour

Ce beau feu dont pour vous ce coeur est embrasé, Trouvera tout possible, et l'impossible aisé.

Rotrou.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Mer 03 Sep 2014, 00:40
  • Nos membres ont écrit un total de 4330 textes
    Nous avons 1211 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Sharihane
  • Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 3 Invités et 3 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Google (3)
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite