A bout de souffle - Les hurlements de Léo

Les yeux ébouriffés de complexes,
J’me rafistole tant bien que mal,
une allure empruntée à un héros d’cinéma qui ignore l’existence des couleurs,
un sourire aussi avenant qu’une porte de prison qui connait l’existence des voleurs,

J’suis partout comme ailleurs, transparent et tout seul,
second rôle dans un film noir et blanc,

Elles ont trop vécu, entendu ! tes leçons d’politesse,
je les oublie, je regarde devant moi
elles sont trop crues, superflues,
tes leçons de tendresse,
tes caresses me laissent un goût de tristesse

Les yeux ébouriffés de détresse quand elle m’envoie me faire foutre tranquillement,
en me disant qu’j’suis plus drôle,qu’mes amis sont pénibles,
tu préfères sans aucun doute, la version édulcorée de notre love story spaghetti, dans laquelle madame serait servie

Il va sans dire que je n’ai pas su regarder devant moi,
il peut en rire celui qui s’accroche à ton bras

elles ont trop vécu, entendu ! tes leçons d’gentillesse,
je t’oublie, je te laisse derrière moi,
Elles sont trop crues, superflues, tes belles leçons de fesses,
je n’y crois plus, je t’aime pas, je te laisse

Les yeux éclaboussés de clichés, elle déambule, soigne le mâle par la racine,
elle passe l’éponge sur notre péloche de série b, nos repas trop arrossés, nos gueules de bois pas assumées, nos histoires d’endimanchés, nos rock’nroll d’supermarchés,
la vie d’un acteur amateur et d’une actrice un peu raté
qui sont partout comme ailleurs, transparents et tout seuls,
à bout de souffle dans un film noir et blanc.
Ecrit le  Ven 27 Fév 2004, 00:06  par 
la_tulipe_noire
, 0 commentaire
Commencer un nouveau sujet Répondre au sujet

Montrer les textes depuis:   

La vie à deux

La vie à deux L'amour, le vrai, est solitaire parce que souvent incompris de l'autre. Et pourtant, nous vivons à deux. Pour aller où ? Pendant combien de temps ? Avec quels rêves ? Scènes de la vie quotidienne... à deux, réflexions sur la vie... à deux, mais vous écrivez... tout seul.

Partagez, si vous aimez

Livres recommandables

ITINERAIRE D UNE SCANDALEUSE
CLARA BASTEH
Pocket
Des désirs et des hommes
Francoise Simpère
Pocket
Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu
Journal intime de mon sexe
ANONYME
Pocket
Le Parfum
Patrick Süskind
Le Livre de Poche
Cinquante nuances de Grey (Fifty Shades, Tome 1)
E L James
JC Lattès
Les Principes d'Erthy
Olivier Le Marque
Editions le Cercle
Éloge des femmes mûres: Les souvenirs amoureux d'András Vajda
Stephen Vizinczey
Folio
Grammaire érotique
Laurin Jacques
La Musardine
LE JOYAU
Jacques Monfer
Blanche


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

Derniers textes

La citation d'amour

Les seules lettres d'amour qu'une femme voudrait recevoir d'un homme sont celles qu'il ne devrait jamais écrire.

Proverbe anglais.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Sam 26 Mai 2018, 07:05
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est brancher
  • Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 24 Invités et 0 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : Aucun
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite