Avril 13
2005

L'animal

Je ne sais rien de ce garçon, sauf que je sens encore sa chair au fond de mon ventre et que ça me brûle de la sentir encore. Aimer, aimer, ils ont que ce mot là ça à la bouche, mais quand il s’agit de vraiment aimer, je me suis
Vus: 8066 | Suites: 0
Avril 06
2005

Ses seins caresserent mes cheveux

Cette nuit ne fut pas la mienne, ni la sienne, mais le notre. Cet amour dévorant, cette sensation de ne plus faire qu’un avec elle, tout était magique, au summum de la perfection. Cependant, ce même amour, n’était pas le Grand Amour, pour moi, pour elle, pourquoi l’avons-nous fait, parce
Vus: 4358 | Suites: 0
Avril 02
2005

Poème érotique

Sous sa jupe C’est sous sa jupe que la belle, au confin de ses cuisses blanches enrobées de dentelles, faisait voir ses hanches et cette forêt brune, épaisse, où l’on pouvait saisir une poignée de poils (tout un empire !) mélés de sucre et d’ivresse. Sous ce voile plein d’odeur la be
Vus: 12205 | Suites: 0
Fév 24
2005

Une femme

J’ai faim, et c’est mon corps qui me dévore. Qui me brûle, me ronge et m’étouffe. Je veux être étreinte, chérie, possédée. Je veux m’égarer, ne plus m’appartenir. Je veux voler et chuter, gémir et puis hurler Etouffer sous ton poids, sentir ta force m’envahir Vole moi, je t’en
Vus: 2683 | Suites: 0
Jan 26
2005

A celle qui se reconnaîtra ...

A force d’écrire notre fiction, je me suis retrouvé au milieu du Parc aux Mille Arbres. Il frémissait de ses millions de feuilles nouvelles, promesses de fleurs et de fruits. Tu es là, assise sur mon banc favori au milieu de cet espoir de beauté, de vie et de moments
Vus: 6309 | Suites: 0
Jan 22
2005

Le rendez-vous de la peau

J’enlève ses vêtements. J’enlève les miens. Nous sommes nus l’un en face de l’autre dans la pénombre d’une pièce. C’est la première fois tout les deux. Ma main prend la sienne, je l’attire contre moi. Je sens d’abord sa cuisse contre la mienne. La tiédeur du contact est une
Vus: 5302 | Suites: 0
Déc 24
2004

Jeux interdits

Septembre 2003 - Un site de rencontres traditionnelles, un pseudo étrange.... Eveil de ma curiosité ? ... je n’ai pu resister et j’ai donc contacté Jeux Interdit. Confus Quelques phrases échangés sur le site et très rapidement, comme si j’avais peur de changer d’avis, je lui ai donné mon numéro de téléphone...
Vus: 8864 | Suites: 0
Nov 18
2004

Madame A.W

Une fois encore, mon corps,mon pauvre corps déambule dans cette rue. Une fois encore, les pulsations de mon coeur dépassent en intensité les tremblements de mes mains."Je vais la retrouver!" Je sais déja tout: tout de nous, tout de ce temps que nous allons passer à me faire mal, à
Vus: 7232 | Suites: 0
Oct 20
2004

Trompeuse vision

Trompeuse vision Il était beau, la peau lisse, si douce, exquise. Emue, je le fus par sa charmante frimousse. De ses yeux immenses, moi, belle rousse, Il me contemplait comme une gourmandise De ses doigts fins il me palpa, me câlina, Sa voix fit de moi une victime
Vus: 4545 | Suites: 0
Sep 04
2004

Pulsions basiques. Episode 1.

Cela faisait un an maintenant que Cécile travaillait comme agent secret. Cette mission-ci ne s’annonçait pas de tout repos et elle espérait bien prendre des vacances après. Il s’agissait de coffrer Tom, un super beau gars, qui avait eu la très mauvaise idée d’être trafiquant de drogue. Cécile avait réussi
Vus: 11484 | Suites: 1
Août 20
2004

Désir en ut mineur.

Nicolas referme la porte de l’appartement derrière nous. Nous sommes chez lui et nous savons ce que nous allons y faire. Notre attitude dans l’ascenceur ne trompait pas : j’étais collée à lui, la tête sur son épaule, mes lèvres dans son cou. Je respirais la fragrance de son eau
Vus: 16777 | Suites: 1
Août 30
2004

La vamp

Cela faisait quatre jours à présent que Tristan visitait les Monts Carpathes et qu’il se réjouissait d’avoir entrepris son périple. Tous les jours, les autochtones lui racontaient des histoires de spectres, d’esprits, de sons étranges qui étaient leurs croyances et leurs traditions. Tristan écoutait intrigué et sceptique. Au programme
Vus: 11457 | Suites: 0
Août 27
2004

Le barbare

Dehors, les femmes hurlaient et les enfants pleuraient. Le village était en proie aux flammes et au pillage. Les barbares avaient frappé peu avant l’aube, à ce moment particulier où le sommeil est si fort qu’il forme comme une coquille étanche. Les chiens avaient aboyé, mais c’était trop tard. La
Vus: 7970 | Suites: 0
Août 23
2004

Pour S.

Tu es assise là sur un banc de ce square désert caché dans un recoin de cette petite ville. Je te reconnais immédiatement. Nos regards ne se trompent pas. Je m’approche de toi en souriant. L’ardeur est déjà dans mes yeux. Je m’assieds à côté de toi et sans un
Vus: 22851 | Suites: 3
Mai 30
2004

Inspiration

Joli passant, Comment expliquer l’émotion qui s’est emparée de moi... Comment justifier les sensations qui ont envahies mon corps... Comment oublier les idées qui envoutent mon âme depuis que je vous ai croisé jeudi dans ce musée. Vous regardiez une toile de Botticelli, votre visage était grave, vos yeux
Vus: 28006 | Suites: 14
Août 15
2004

Lettre pour Toi

Hello Toi, Je t’ai promis de t’écrire...alors voilà... Point de départ: notre premier baiser, et ma première pensée..."Si je m’enflamme ?" Mais, le "si" était inadapté, j’étais déjà incandescente, car j’aimais l’ivresse que provoquait le désir en points de suspensions. J’ai vécu ce moment intensément, j’ai savouré
Vus: 8388 | Suites: 1
Juil 30
2004

Non...

Comment avait-elle fait ça. Alors qu’elle rêvait d’îles paradisiaques, alors qu’elle n’aspirait qu’à la tendresse, alors qu’elle n’était que douceur, elle avait joué ce rôle de pute, cette salope sans nom, et elle avait aimé. Oh oui, elle avait aimé. Elle avait joui comme jamais. Ses mains en tremblaient encore.
Vus: 14132 | Suites: 0
Juil 23
2004

Ce matin.

Quand ce matin je me suis réveillé, pour toi une pensée dans mon esprit coquin. ... Sais-tu que je t’aime ma toute douce?.... coeur Quand ce matin je me suis réveillé, envie de te serrer, envie de te faire mille calins. ...Enlacer...Embrasser...Caresser...Sucer...Mordiller...Lécher...M’introduire...Hurler de plaisir... rolleyes Quand ce matin
Vus: 3572 | Suites: 0
Commencer un nouveau sujet

Les liaisons sulfureuses

Les liaisons sulfureuses Fantasmes inavoués, désir incandescent ou rêve d'une nuit... Sans vulgarité, vous nous faites part de ces moments torrides où les sens l'emportent sur la raison. Qu'il s'agisse de poèmes érotiques, de récits sensuels où de textes coquins, soyez brûlants et restez tendres.

Un forum suggéré par la_tulipe_noire..

Partagez, si vous aimez

Derniers textes

Livres recommandables

Les Principes d'Erthy
Olivier Le Marque
Editions le Cercle
Cinquante nuances de Grey (Fifty Shades, Tome 1)
E L James
JC Lattès
Journal intime de mon sexe
ANONYME
Pocket
LE JOYAU
Jacques Monfer
Blanche
Le Parfum
Patrick Süskind
Le Livre de Poche
Grammaire érotique
Laurin Jacques
La Musardine
Des désirs et des hommes
Francoise Simpère
Pocket
ITINERAIRE D UNE SCANDALEUSE
CLARA BASTEH
Pocket
J'ai renoncé à vous séduire
Pierre Sansot
Desclée de Brouwer
Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

La citation d'amour

Je ne pourrais me repentir d'avoir aimé.

Graham Greene.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Lun 16 Juil 2018, 15:36
  • Nos membres ont écrit un total de 4437 textes
    Nous avons 1234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est brancher
  • Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 33 Invités et 3 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : MSN (3)
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite