Auxiliaire d'amour

Auxiliaire d’amour


Ce matin là je me rendais chez une dame âgée pour un remplacement,car je suis auxiliaire de vie et mon métier consiste à apporter mon assistance aux personnes dans les actes de la vie quotidienne.
Donc,me voici devant la porte de sa maison,attendant qu’elle vienne m’ouvrir,et,quelle ne fut pas ma surprise de voir devant moi un charmant jeune homme d’environ vingt cinq ans au regard de braise qui me souriait.

- Bonjour,je suis Sonia Dubois et je remplace ma collègue qui est malade !
- Oui,entrez mademoiselle Dubois,ma mère est au salon,au fond à droite
- Bonjour madame henry,je suis Sonia,comment allez vous ?
- Bonjour mademoiselle je vais aussi bien qu’on le peut à mon âge
- Bien,dîtes moi ce que je peux pour votre service
- Il y a du repassage et ma chambre à faire,Eric,mon petit fils va vous montrer cela et après on prendra le café ensemble histoire de discuter un peu,je suis une incorrigible bavarde me dit elle avec un clin d’oeil.

Eric me conduisit donc à l’étage en me faisant passer devant lui et je sentis son regard sur moi pendant que je montais l’escalier,j’avais l’impression de sentir la chaleur de son corps se propageant au mien ce qui était très troublant.
Il me montra où se trouvait la table à repasser,l’aspirateur et ce que je pourrais avoir besoin pour travailler et me laissa à mes occupations en me disant qu’il se trouverait dans la pièce voisine si j’avais un souci.Je me mis à la tâche et j’entendis de la musique qui venait du bureau d’Eric,cool,moi qui adore travailler en rythme j’étais servie.
Pendant que je faisais les poussières dans la chambre de madame Henry,la chanson " Sugar"  des" Maroon 5" passait,et comme j’adore ce morceau,je me mis à fredonner et danser tout en astiquant,et ne vis pas qu’Eric se trouvait sur le pas de la porte et me regardait ;

- Jolie chorégraphie !
- Grillée ! Dis je en rougissant
- Ne soyez pas gênée,vous dansez bien,et promis je ne dirais rien
- Oh ! Merci ma réputation sera sauve,vous êtes trop bon
- ET vous trop charmante
- Bon,j’ai fini alors je vais descendre rejoindre votre grand mère pour le café
- Je descends avec vous,moi aussi je vais faire une pause

Nous descendîmes donc et cette fois il était devant moi ce qui me permit de me donner une contenance,enfin plutôt d’essayer car il y avait quelque chose chez lui qui m’attirait terriblement.
Je proposai mon aide,mais il me dit qu’il se débrouillerait bien tout seul et m’enjoignit de rejoindre sa grand mère au salon.
Celle ci m’accueillit avec un grand sourire en me priant de prendre place à ses côtés et nous bavardâmes en attendant le café qu’Eric ne tarda pas à nous apporter.
Il resta discuter avec nous jusqu’à ce que je prenne congé et proposa de m’accompagner à la porte,où,me prenant par la main,il m’attira dans une pièce isolée qui servait de débarras.
Lisant l’excitation dans mes yeux,Eric s’approcha de moi,et plongeant son regard dans le mien,m’embrassa avec passion,ses lèvres descendirent dans mon cou y déposant des baisers doux et chauds me faisant frissonner de désir,puis déboutonna mon chemisier et le fit glisser sur mes épaules sur lesquelles ses lèvres chaudes laissèrent leur douce brûlure.
Otant mon soutien gorge,il prit mes seins à pleines mains m’arrachant un cri de plaisir et les dévora de sa bouche avide,j’étais chauffée à blanc ce qui me transforma en tigresse.
J’ouvris sa chemise d’un coup sec faisant sauter les boutons pression et la lui enleva révélant son torse imberbe et musclé,ma main se posa sur son entrejambe gonflé faisant des mouvements de va et vient avant de défaire le bouton et d’ouvrir la braguette de son pantalon que je fis glisser sur ses chevilles.
Eric fut surpris mais aussi très excité si bien qu’il se laissa faire quand je le poussai sur une chaise et m’empalai sur son sexe en érection tout en le regardant dans les yeux et le chevauchant comme un étalon sauvage.
Dieu que c’était bon de se laisser aller,de le sentir en moi,de plonger mon regard dans le sien et d’y voir le plaisir le submerger.
Après avoir repris nos esprits nous nous rhabillâmes.
Eric me raccompagna à ma voiture et me dit à la semaine prochaine avec un clin d’oeil,je lui répondis que ce serait avec plaisir un sourire plein de malice aux lèvres.
Ecrit le  Mar 05 Juil 2016, 21:23  par 
Bridget
, 0 commentaire
Commencer un nouveau sujet Répondre au sujet

Montrer les textes depuis:   

Les liaisons sulfureuses

Les liaisons sulfureuses Fantasmes inavoués, désir incandescent ou rêve d'une nuit... Sans vulgarité, vous nous faites part de ces moments torrides où les sens l'emportent sur la raison. Qu'il s'agisse de poèmes érotiques, de récits sensuels où de textes coquins, soyez brûlants et restez tendres.

Un forum suggéré par la_tulipe_noire..

Partagez, si vous aimez

Livres recommandables

Infidèles : Nouvelles érotiques
Martin Laliberté
J'ai lu
Itinéraire d'une scandaleuse
Clara Basteh
Pocket
Cinquante nuances de Grey
E L James
JC Lattès
Journal intime de mon sexe
Anonyme
Pocket
Le Joyau
Jacques Monfer
Blanche
Grammaire érotique
Laurin Jacques
La Musardine
J'ai renoncé à vous séduire
Pierre Sansot
Desclée de Brouwer
Les Principes d'Erthy
Olivier Le Marque
Editions le Cercle
Des désirs et des hommes
Francoise Simpère
Pocket
Le Parfum
Patrick Süskind
Le Livre de Poche


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

Derniers textes

La citation d'amour

Qui t'aime te fait pleurer ; qui te hait te fait rire.

Proverbe espagnol.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017, 06:37
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1233 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Nico
  • Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 9 Invités et 2 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : MSN (2)
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite