L'ombre du désir

Obsédé sans cesse
Par ses seins pointus
Fantasmes et caresses
Sur son petit cul
Son corps de nymphette, ébouillante tes nuits
Soubrettes et silhouettes, embrasent tes envies
Ca te dévore l’esprit
Au fils des semaines
Mais ce n’est pas une vie
Ta main qui se démène
Derrière sa porte, planqué dans le noir
Ou dans le jardin quand il est déjà tard
Désirs dans l’ombre
Que dire de ces plaisirs si sombres
C’est déprimant
De s’agiter solitairement
Désirs de l’ombre
Des courbes charnelles d’une demoiselle
Epiées en nombre
Mais tu jouis seul loin de la belle
Ce n’est qu’une ombre
Mais tu t’obstines
A croire qu’un jour ton dur concombre
Visitera la jeune coquine
Plaisirs de l’ombre
Dans les décombres
D’une sexualité de passage
D’ado pas sage
Petite voisine
Concentrée de braises
Dont tu mates l’échine
Perché sur une chaise
Derrière ta fenêtre , planqué dans le noir
Ou dans le jardin quand il est déjà tard
De ce petit manège
Tu es prisonnier
Ton seul privilège
A rester caché
Ton sexe qui glisse entre tes cinq doigts
Quand son entrecuisse se dessine parfois
Ecrit le  Ven 23 Nov 2012, 09:30  par 
Jime
, 0 commentaire

Très joli texte

Très joli texte,bien construit,on comprend bien de quoi cela parle sans que ce soit vulgaire. Bravo
Ecrit le  Mer 11 Mai 2016, 20:41  par 
Bridget
, 0 commentaire
Commencer un nouveau sujet Répondre au sujet

Montrer les textes depuis:   

Les liaisons sulfureuses

Les liaisons sulfureuses Fantasmes inavoués, désir incandescent ou rêve d'une nuit... Sans vulgarité, vous nous faites part de ces moments torrides où les sens l'emportent sur la raison. Qu'il s'agisse de poèmes érotiques, de récits sensuels où de textes coquins, soyez brûlants et restez tendres.

Un forum suggéré par la_tulipe_noire..

Partagez, si vous aimez

Livres recommandables

Dictionnaire des idées suggérées par les mots : trouver le mot juste
Paul Rouaix
Le Livre de Poche
Libérer son écriture et enrichir son style
Pascal Perrat
Editions Victoires
Tes désirs sont des ordres
Eric Mouzat
J'ai lu
Ma reddition : Une confession érotique
Bentley Toni
La Musardine
Homo erectus
Tonino Benacquista
Gallimard
Exercices de style
Raymond Queneau
Gallimard
Récits coquins des plaisirs défendus
Elisabeth Vanasse
J'ai lu
Proposition perverse
Guillaume PERROTTE
Pocket
La femme de papier
Françoise Rey
Pocket
Nouvelles histoires à faire rougir
Marie GRAY
Pocket


Retrouvez toutes nos bonnes lectures sur : La boutique des âmes tendres

Derniers textes

La citation d'amour

Qui t'aime te fait pleurer ; qui te hait te fait rire.

Proverbe espagnol.

Qui est en ligne ?

  • Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
  • La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017, 06:36
  • Nos membres ont écrit un total de 4435 textes
    Nous avons 1233 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Nico
  • Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible, 6 Invités et 2 Bots   [ Administrateur ]   [ Modérateur ]
  • Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 311 le Sam 21 Juil 2012, 20:22
  • Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun
    Bots : MSN (2)
  • Ces données sont basées sur les utilisateurs actifs des cinq dernières minutes
  Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Se connecter automatiquement à chaque visite